G20/Compact with Africa : à Berlin, l'Afrique compte sur les investissements du « plan Merkel »

 |   |  562  mots
(Crédits : DR)
Plus d’un an après sa mise œuvre, les pays africains partenaires de l’initiative Compact with Africa se retrouvent en Allemagne - pays initiateur du projet - pour évaluer les actions, définir les prochaines étapes et nouer contacts avec des entreprises allemandes. Quelques-uns de ces pays ont déjà bénéficié d’importants financements allemands, conditionnés par le respect d’un ensemble de critères liés à la bonne gouvernance.

En Allemagne, les 11 pays du Compact with Africa font le bilan ce mardi 30 octobre. Les chefs d'Etats de différents pays membres du programme lancé en juin 2017 par l'Allemagne en direction des nations du Continent ont rencontré la Chancelière Allemande Angela Merkel, avant des réunions avec les milieux des affaires. Compact with Africa est une Initiative allemande pour mobiliser le G20 en faveur de l'Afrique. Ouverte à tous les pays africains, Compact with Africa vise à mobiliser les financements internationaux en faveur des programmes de développement sur le continent. Une dizaine de pays y ont adhéré à savoir le Bénin, la Côte d'Ivoire, l'Égypte, l'Éthiopie, le Ghana, la Guinée, le Rwanda, le Sénégal, le Togo et la Tunisie, le Maroc.

Lire aussi : Tournée Merkel : Berlin veut « une approche plus équilibrée entre l'Europe et l'Afrique »

L'objectif est d'accompagner les pays africains dans la mise en place d'un cadre favorable aux affaires et dans le développement du secteur financier. Le tout en partenariat avec le FMI, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD). De ce rendez-vous, une première rencontre a porté sur des échanges d'ordre institutionnel et présidée par Angela Merkel. Une deuxième phase de la rencontre a été axée sur le volet investissement, à travers des échanges avec les dirigeants d'entreprises allemandes comme Commerzbank, Siemens ou encore Volkswagen. Dans le cadre du programme, des pays comme le Ghana, la Côte ont bénéficié, en 2017 des enveloppements financiers d'environ 300 millions d'euros d'investissements dans des secteurs clés comme l'énergie. Le Togo a également eu droit, il y a moins d'un mois, à un financement pour l'implantation d'environ 100 000 systèmes solaires indépendants de son réseau d'électricité.

" Ce sont les réformes effectuées par le Togo pour améliorer le climat des affaires qui ont favorisé les investissements allemands ", a déclaré le président Togolais Faure Gnassingbé Eyadema lors de la rencontre.

A la différence des investissements chinois par exemple, ceux allemands sont tributaires des efforts des pays dans la lutte contre la corruption, la gestion financière et le respect des droits de l'homme. Egalement présente à la rencontre la directrice du Fmi, Christine Lagarde sollicite la coopération des parties prenantes pour faire de l'initiative un succès.

Pour concrétiser tout le potentiel du Pacte, les pays africains, les organisations internationales et les partenaires du G20 soucieux de se reformer doivent s'unir ", a-t-elle déclaré.

Un outil pour mieux capter les IDE en Afrique

Le Compact with Africa a été lancé à Baden-Baden en mars 2017 par la présidence allemande du G20, dans le cadre du volet financier, avec le soutien des ministres des finances du G20 et des gouverneurs de la banque centrale, afin de promouvoir l'investissement privé en Afrique, notamment dans les infrastructures. Le concept central du Compact with Africa est celui de l'engagement mutuel envers des mesures et des instruments pour améliorer le cadre des investissements privés, notamment dans les infrastructures. Son but est de développer des contrats d'investissement complets, coordonnées et spécifiques aux pays entre les pays d'Afrique individuels, les organisations internationales (OI) et d'autres partenaires. Les contrats d'investissement indiqueront les mesures et les instruments requis pour améliorer le macro-cadre, ainsi que le contexte commercial et financier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :