Guinée Equatoriale : Teodorin Obiang et ses 15 millions de dollars de montres à «usage personnel»

 |   |  318  mots
(Crédits : Reuters)
Les autorités brésiliennes ont saisi le week-end dernier dans un aéroport du pays, plus de 16 millions de dollars en espèces et en montres de maître, dans les bagages d'une délégation accompagnant le vice-président et fils du président de Guinée Equatoriale, Teodorin Obiang Nguema, ont annoncé plusieurs médias équato-guinéens.

Teodorin Obiang Nguema est de nouveau trempé dans une affaire concernant d'importantes sommes d'argent. D'après les médias locaux, la police fédérale brésilienne a saisi près 1,5 million de dollars en espèces dans une valise et des montres de luxe d'une valeur estimée à 15 millions de dollars dans une autre, toutes appartenant aux membres d'une délégation accompagnant le fils du président équato-guinéen, par ailleurs, vice-président de son père. La délégation composée de 11 membres, est arrivée vendredi à bord d'un avion privé à l'aéroport de Viracapos, à Campinas, près de Sao Paulo. N'étant pas en mission officielle, la délégation n'a pas pu bénéficier d'une immunité diplomatique contrairement à Teodorin Obiang Nguema. Ainsi, le vice-président équato-guinéen a pu voir de loin (dans une voiture à l'aéroport) sa suite, subir un interrogatoire et se faire fouiller les bagages par la douane brésilienne.

Cette interpellation de la délégation équato-guinéenne répond à une loi au Brésil qui interdit l'entrée dans le territoire avec une quantité d'espèces supérieure à 10.000 réais soit près de 2.400 dollars. Si l'ambassade de Guinée Equatoriale à Brasilia n'a pas accepté de réagir sur la question, le ministère brésilien des affaires étrangères a quant à lui, indiqué sans détails à l'AFP, qu'il est « en relations permanente avec la police fédérale et le service des douanes pour suivre l'affaire et décider des mesures qui doivent être prises ».

En attendant, des sources proches du pouvoir de Malabo indiquent que cette grande quantité d'espèces a été amenée au Brésil pour payer un traitement médical que Teodorin Obiang Nguema devrait suivre à Sao Paulo. En ce qui concerne les montres, elles seraient pour « l'usage personnel » du vice-président équato-guinéen dont les initiales sont gravées dessus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2019 à 2:54 :
Ces pays-là sont pauvres comme ça se peut pas et leurs dirigeants et famille se tapent des montres pour 15 millions et des voitures de luxe sans bon sens
a écrit le 25/09/2018 à 0:03 :
Un traitement médical à USD 15 m ?
Waouh !
a écrit le 19/09/2018 à 21:42 :
Comment aurait il pu arriver en retard à un rendez vous?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :