Tunisie : les appels d'offres des marchés publics passeront désormais par une plateforme numérique

 |   |  418  mots
(Crédits : DR.)
La Tunisie intensifie ses efforts de lutte contre la corruption dans l'administration. D'après les sources officielles, le gouvernement vient de mettre sur pied un système d'appels d'offres électronique. Dénommé TUNEPS, ce système qui a coûté environ 5,7 millions de dollars sera obligatoire à partir de septembre 2018.

Dès septembre prochain, les appels d'offres pour les marchés publics Tunisie ne pourront se faire qu'en ligne. L'Etat vient en effet d'instaurer un système électronique de gestion des appels d'offres publics. Il s'agit d'une décision du Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, ce vendredi 11 mai.

Sur cette nouvelle plateforme, les principaux acteurs de la commande publique sont identifiés. D'après les sources gouvernementales, ce nouvel instrument permet de rendre fluides les procédures administratives internes et de bien déterminer les responsabilités.

Le système disponible en ligne permet de prévenir les postulants à l'obtention du marché de la disponibilité d'un appel d'offres et leur permet de savoir s'ils sont éligibles pour y répondre. Selon les mêmes sources, ce système révolutionnaire dénommé «TUNEPS» mettra en place une égalité des chances entre les postulants et permettra d'avoir plus de rigueur dans le traitement de la commande publique.

Grâce à ce système, précise-t-on, la préparation des dossiers administratifs et financiers des marchés ira un peu plus vite et les projets publics seront réalisés dans les délais prévus. Ainsi avec le TUNEPS, il y aura amélioration de l'efficacité des marchés publics et un renforcement de la compétitivité.

Pour réaliser le projet TUNEPS, il a fallu pour le gouvernement tunisien compter sur l'appui de l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) qui a débloqué un montant de 5,7 millions de dollars pour la conception de la plateforme. La société coréenne Samsung SDS, en collaboration avec plusieurs autres entreprises spécialisées dans la programmation, la sécurité des réseaux et de l'hébergement web, s'est occupée de l'architecture du projet.

Démarré en 2008, après l'obtention du financement nécessaire, son utilisation a été approuvée par les autorités tunisiennes en 2013 et elle sera ensuite appliquée sur 9 sites, dont 4 ministères en phase pilote.

La corruption à 10% dans les marchés publics

Le TUNEPS est en soi une réponse contre le phénomène de la corruption présente dans le secteur administratif et qui menace l'économie du pays. D'après une étude de la Banque mondiale, dans les marchés publics, le phénomène est très présent avoisinant les 10%. Pour Chawki Tabib, président de l'Instance de lutte contre la corruption, celle-ci est à l'origine d'une perte d'environ 25% du volume global des marchés publics pour le Trésor.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :