Mali : l’ambassadeur de France sommé de quitter le pays

Le gouvernement de transition donne 72 heures à Joël Meyer, ambassadeur de France, pour quitter le Mali.
(Crédits : DR)

Les autorités maliennes de la transition ont sommé Joel Meyer, l'ambassadeur de France au Mali de quitter le pays dans les 72 heures. L'annonce a été faite à la lecture d'un décret, ce lundi 31 janvier, au journal de 13h à la télévision nationale.

Le gouvernement malien justifie cette décision par les propos « hostiles » récemment tenus par les autorités françaises.

En début d'après-midi, Joël Meyer, avait été convoqué par la diplomatie malienne, comme l'indique un tweet du ministre des Affaires étrangères.

Suite aux propos tenus par les autorités françaises à l'endroit des autorités de la Transition, SEM Joel MEYER, Ambassadeur de la République française au Mali est convoqué ce lundi 31 janvier 2022 au #MAECI.

— Ministère des Affaires étrangères du Mali (@MaliMaeci) January 31, 2022

hostiles » Cette expulsion intervient après plusieurs semaines de tension dans les relations entre les deux pays. La dernière sortie médiatique du ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian semble avoir été la goutte d'eau de trop. le chef de la diplomatie français traitait notamment la junte d' « illégitime ».

Dans une interview accordée à France 24, le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, appelait la France à « respecter la Nation malienne et le peuple malien », n'excluant pas des mesures pour « se faire respecter ».

COP 27 : L'Afrique face à l'urgence climatique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 03/02/2022 à 3:13
Signaler
A mon avis, ça serait bien si les gens des deux cotés (les Français et les Maliens) se calmaient. Car il y a de la rupture dans l’air. Et on sait toujours ce que l’on perd. Mais sait-on toujours ce que l’on gagne? Ici, je crois "simplement" que le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.