Elections au Maroc : après une décennie au pouvoir, le parti islamiste essuie une cinglante défaite

Arrivé avec 13 sièges de députés contre 125 en 2016, le Parti justice et développement a perdu la confiance des électeurs dans ses fiefs traditionnels.

1 mn

(Crédits : DR.)

Le parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) est finalement arrivé en tête du triple scrutin législatif, communal et régional organisé ce 8 septembre avec 102 sièges de députés, devant le Parti Authenticité et Modernité (PAM) avec 87 sièges et le Parti de l'Istiqlal (PI) avec 81 sièges, après le dépouillement de 96% des suffrages, a annoncé mercredi soir le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit.

L'Union socialiste des forces populaires (USFP) obtient quant à lui 34 sièges, suivie du Mouvement populaire (MP) avec 28 sièges, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) avec 22 sièges et l'Union constitutionnelle (18 sièges).

Grande défaite du PJD

La grande surprise de ses troisièmes législatives depuis « le printemps arabe » est la défaite cinglante du Parti justice et développement (PJD), aux commandes du gouvernement depuis 2012. Le parti islamiste n'a obtenu que 12 sièges, alors que le taux de participation national a atteint 50,35% (8,7 millions d'électeurs).

Le PJD a même perdu la confiance de sa « base d'électeurs » dans ses fiefs traditionnels concentrés dans les villes, notamment Salé et Rabat, où le chef de gouvernement et secrétaire général du parti, Saad Dine El Otmani, n'a pas réussi à avoir un siège de député . Tout porte à croire que les électeurs qui ont porté le PJD au pouvoir seraient les mêmes qui ont précipité sa défaire ce mercredi 8 septembre avec un vote-sanction qui restera dans les annales de élections marocaines.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.