Tchad : un Conseil militaire de transition mis en place après le décès d'Idriss Déby

 |  | 194 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Reuters)
Le général Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, dirigera ce conseil pour une période de 18 mois.

Après la mort du président tchadien Idriss Déby des suites de blessures reçues lors d'affrontements avec des rebelles, un Conseil militaire de transition (CMT) a été mis en place, a annoncé le porte-parole de l'armée, le général Azem Bermandoa Agouna.

Le général Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, dirigera ce conseil pour une période de 18 mois, a-t-il précisé. Une charte nationale de transition sera promulguée à la place de la Constitution, laquelle est suspendue.

Mahamat Idriss Déby dirige depuis sept ans la Direction générale de service de sécurité des institutions de l'Etat (DGSSIE), le corps d'élite des forces armées de ce pays d'Afrique centrale.

Il prend les rênes du pays au lendemain d'une incursion des rebelles du Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT), un groupe armé basé en Libye voisine. C'est au cours de combats avec ce groupe que le président Déby a été mortellement blessé, selon le porte-parole de l'armée. Agé de 68 ans, Idriss Déby a dirigé le pays durant une trentaine d'années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :