Présidentielle en Guinée : le taux de participation au scrutin est estimé à plus de 75%

 |  | 533 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR.)
La Commission électorale nationale indépendante dispose de 72 heures pour la publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle.

Le taux de participation des Guinées à l'élection présidentielle de dimanche est estimé à plus de 75%, selon Mamadi Kaba, porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), interrogé par Xinhua.

Après la fermeture de tous les bureaux de vote aux environs de 18h GMT, la phase de dépouillement se poursuivait toujours hier dimanche 18 octobre sur place et dans les bureaux de centralisation des résultats du scrutin électoral.

Durant cette phase, les votes des citoyens seront comptés et notifiés dans les procès-verbaux dont une copie sera envoyée au site central de la CENI, une copie destinée aux partis politiques, une copie à afficher au bureau de vote, pour informer les citoyens inscrits dans de la circonscription électorale.

Selon Kaba, le vote s'est globalement déroulé sans incident majeur ni anomalie, avec une large mobilisation des électeurs dans les circonscriptions électorales. Mamady 3 Kaba a précisé que plus de 11 000 observateurs électoraux nationaux et internationaux, dont ceux de l'Union africaine et de la CEDEAO, ont été déployés à Conakry ainsi que dans les différentes régions de la Guinée.

Dimanche, Alpha Condé, président sortant et candidat à lui-même pour un troisième mandat, a déclaré. « Je salue la maturité politique des Guinéens. L'élection doit se dérouler partout dans le calme, la discipline et la transparence totale. Voter est un droit mais aussi un devoir citoyen qui s'exerce librement. Bonne chance à la Guinée »

Cellou Dalein Diallo, ancien Premier ministre, président de l'UFDG, est surtout principal adversaire dans ce scrutin contre Condé, dont il n'a cessé de contester la candidature pour un troisième mandat, a déclaré la veille de l'élection qu'il était prêt à assumer « dès le soir du 18 octobre prochain les responsabilités que vous me confieriez. Je connais l'exigence de la fonction de Président de la République et comme vous le savez, je suis bien préparé pour l'exercer ».

Cellou Dalein Diallo, ancien Premier ministre, président de l'UFDG, est surtout principal adversaire dans ce scrutin contre Condé, dont il n'a cessé de contester la candidature pour un troisième mandat, a déclaré la veille de l'élection qu'il était prêt à assumer « dès le soir du 18 octobre prochain les responsabilités que vous me confieriez. Je connais l'exigence de la fonction de Président de la République et comme vous le savez, je suis bien préparé pour l'exercer ».

D'après la loi électorale, la CENI dispose de 72 heures pour la publication des résultats provisoires, après la réception du dernier procès-verbal en provenance des 38 Commissions administratives de centralisation des votes (CACV).

Plus de 5 millions d'électeurs sont inscrits pour voter dans environ 15 000 bureaux de vote. Au total, 12 candidats, dont 2 femmes, sont en compétition pour cette élection présidentielle du 18 octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :