Rwanda : Kagame limoge son ministre en charge de la Communauté de l'Afrique de l'Est

 |   |  342  mots
(Crédits : DR.)
le président Paul Kagame vient de limoger son ministre d'Etat, Olivier Nduhungirehe, en charge de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est. Le haut fonctionnaire aux affaires étrangères n'aurait cessé d'exprimer des opinions personnelles qui allaient à contre courant de la vision du gouvernement.

Le président rwandais vient de mettre fin aux fonctions de son ministre d'Etat en charge de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est, l'ambassadeur Olivier J.P. Nduhungirehe.

Selon un communiqué publié par la primature, le désormais ex-ministre et médiateur des pourparlers ougando-rwandais, a été démis de ses fonctions avec effet immédiat le 9 avril pour avoir souvent agi sur la base d'opinons personnelles sur les politiques du gouvernement, alors qu'il était ministre d'État au ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale en charge de la Communauté de l'Afrique de l'Est.

Nduhungirehe était à la tête de la délégation rwandaise qui participait aux pourparlers avec l'Ouganda, suite à l'impasse qui avait conduit à la fermeture au point de passage frontalier Katuna-Gatuna entre les deux pays.

Réagissant à la décision du chef de l'Etat, Nduhungirehe a déclaré via un tweet qu'il continuera à servir son pays à son gouvernement : « Je suis reconnaissant à S.E. Paul Kagame pour la confiance qu'il m'a accordée pendant les deux ans et demi passés, lorsque j'ai eu le privilège d'être ministre d'État aux affaires étrangères en charge de la Communauté de l'Afrique de l'Est. Je m'engage à continuer à servir mon pays et le gouvernement rwandais à un autre titre ».

Diplomate de carrière, Olivier Nduhungirehe, a occupé auparavant plusieurs postes sous la présidence de Kagame. En 2017, il est nommé ministre d'État aux Affaires étrangères, tout en conservant son poste à l'ONU qu'il occupait depuis août 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :