Sénégal  : décès de Jacques Diouf, diplomate et ancien directeur général de la FAO

 |   |  327  mots
(Crédits : Reuters)
L'homme politique et diplomate sénégalais Jacques Diouf, ancien directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) de 1994 à fin 2011, est décédé à l'âge de 81 ans. a annoncé le président sénégalais Macky Sall.

«Le Sénégal vient de perdre un de ses plus valeureux fils avec le décès de notre compatriote Jacques Diouf. Il a été pour moi un collaborateur efficace au début de mon premier mandat», a déclaré sur Twitter le chef de l'Etat sénégalais en présentant ses condoléances.

Né le 1er août 1938 à Saint-Louis (nord du Sénégal), diplomate connu pour son pragmatisme, Jacques Diouf est décédé en France des suites d'une longue maladie, a indiqué sa famille, citée par des médias sénégalais.

Marié et père de cinq enfants, Jacques Diouf avait fait ses études supérieures en France (diplôme d'ingénieur agronome, maîtrise d'agronomie tropicale, doctorat en sciences sociales) complétées par un diplôme supérieur de gestion à New York. Nommé secrétaire d'Etat à la recherche scientifique du Sénégal par le président Léopold Sédar Senghor en 1978, il a été député de Saint-Louis de 1983 à 1984.

Il avait ensuite quitté le Sénégal pour travailler au Centre de recherche pour le développement international à Ottawa, à la Banque centrale de l'Afrique de l'Ouest, avant de devenir, en 1991, ambassadeur de son pays au siège des Nations unies à New York.

Elu à la tête de la FAO en 1993, il y avait effectué trois mandats de six ans. Sous son impulsion, l'organisation onusienne a cherché la collaboration du secteur privé et de stars en lançant des opérations spectaculaires pour récolter des fonds à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :