Soudan : des millions de dollars saisis chez Omar El-Béchir

 |   |  263  mots
(Crédits : Pixabay)
Des sacs contenant des dollars, des euros ainsi que des livres soudanaises pour un montant total estimé à 130 millions de dollars ont été retrouvés au domicile de l'ex-président soudanais Omar El-Béchir cette semaine. Cette découverte vient enfoncer l'image de l'ancien homme fort de Khartoum dont la situation est déjà très compliquée.

Selon une source judiciaire soudanaise citée par Reuters, les services de sécurité du pays ont découvert cette semaine au domicile de l'ex-chef d'Etat soudanais Omar El-Béchir des valises d'argent liquide dont le contenu est estimé à plus de 351 000 dollars, 6 millions d'euros et cinq milliards de livres soudanaises (soit environ 105 millions de dollars) pour un montant total de 130 millions de dollars.

Dans une photo publiée sur Twitter par la Radio Dabanga du Soudan, on aperçoit des hommes en uniforme exposant plusieurs sacs pleins d'argent. Le média soudanais a confié que cet argent, présenté aux journalistes, a été mis dans des sacs de 50 kg de grain.

Des poursuites judiciaires prévues à Khartoum

Depuis sa destitution, Omar El-Béchir est détenu à l'isolement à la prison de Kobar. Alors qu'il est également recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre présumés dans la région du Darfour, l'armée soudanaise a confié que l'ex-président ne sera pas extradé, mais jugé au Soudan où il sera poursuivi pour divers crimes.

Lire aussi : Corruption : avant Deby et Museveni, ces présidents africains cités dans des scandales (1/2)

En attendant, les manifestations qui ont déclenché le processus de son départ du pouvoir se poursuivent. L'Association soudanaise des professionnels qui a mobilisé les populations a expliqué qu'elles y resteront jusqu'à ce que le régime civil soit instauré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2019 à 21:22 :
C'est de cette façon criminelle que les chefs d'Etats africains affament les africains. C'est un crime condamnable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :