Maurice : la présidente Ameenah Gurib-Fakim démissionne

 |   |  278  mots
(Crédits : DR)
Alors qu’il y a trois jours la présidente de l'île Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, comptait encore se maintenir au pouvoir, elle annonce ce samedi sa démission.

L'étau s'était vraisemblablement resserré autour d'Amdeenah Gurib-Fakim et sa résistance n'aura duré que peu de temps. Jusque-là présidente d'Ile Maurice, elle a finalement présenté sa démission ce samedi 17 mars, laquelle prendra effet le vendredi 23 mars prochain, a annoncé son avocat, Me Yousouf Mohamed, selon l'AFP.

En renonçant à ses fonctions, Gurib-Fakim dit vouloir préserver «l'intérêt national». Elle met ainsi un terme à une grosse polémique qui dure depuis plus de deux semaines. Au cœur d'un scandale financier, la présidente d'Ile Maurice était accusée d'avoir fait des achats personnels d'un montant de 27 000 dollars avec une carte bancaire fournie par Planet Earth Institute. Cette ONG dédiée à la promotion de la science, la technologie et l'innovation en Afrique est cependant très controversée, car financée par l'homme d'affaires angolais Alvaro Sobrinho, impliqué dans divers scandales sur le continent et en Europe.

Symbole brisé

Alors que la démission de la présidente annoncée par le Premier ministre la semaine dernière était attendue après la commémoration, le 12 mars prochain, des 50 ans d'indépendance du pays, Gurib-Fakim surprenait ce mercredi. Reconnaissant l'usage par «inadvertance» de ladite carte bancaire, elle disait n'avoir «rien à se reprocher », rejetant «toute perspective de démission».

Au pouvoir depuis le 5 juin 2015, Ameenah Gurib-Fakim est la première femme à accéder à la présidence de la République de la première économie d'Afrique et depuis le départ d'Ellen Johnson Sirleaf du Liberia, la seule femme à la tête d'un Etat du Continent. Son départ dans de telles circonstances brise donc tout le symbole dont elle était porteuse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :