Election à la tête de l'OMS : les ambassadeurs africains à l'ONU à la rescousse de leur candidat

L'Union africaine vient à la rescousse du Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le candidat africain à la direction générale de l'OMS. Alors qu'il a été ciblé par de lourdes allégations par l'entourage de l'un de ses compétiteurs, l'ancien ministre de la santé et ministre éthiopien des affaires étrangères vient de bénéficier du soutien des Ambassadeurs africains accrédités auprès des Nations Unies à Genève, qui lui ont réitéré aujourd'hui leur soutien et invité les Etats membres à voter pour lui.
(Crédits : Denis Balibouse)

Après la tentative de déstabilisation de la candidature africaine à la Direction générale de l'OMS, les instances africaines s'organisent. En effet, un nouveau soutien a été exprimé pour le candidat africain pour la direction générale l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La Commission de l'Union Africaine vient d'annoncer que les Ambassadeurs africains accrédités auprès des Nations Unies à Genève ont réitéré aujourd'hui leur soutien au Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, l'éthiopien qui aspire devenir le prochain Directeur général de l'organisation onusienne. Selon une communication de l'organisation panafricaine, les ambassadeurs ont exhorté les autres groupes régionaux et les États membres de l'OMS à soutenir sa candidature. « La candidature de Dr Tedros a été entérinée par l'Union africaine qui a reconnu en lui le candidat le plus qualifié pour briguer le poste lors de l'élection prévue la semaine prochaine », peut-on lire sur le communiqué de la Commission. Rappelons qu'en plus d'être le candidat approuvé par l'Union africaine, le Dr Tedros a également été approuvé par le Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

Ce soutien arrive à point nommé pour Dr Tedros. Celui qui pourrait être le premier chef d'une organisation onusienne originaire d'Afrique fait l'objet de « graves allégations ». Selon l'entourage de son rival britannique à la course à la tête de l'OMS, il aurait délibérément occulté la propagation de trois épidémies de choléra dans son pays. Des allégations reprises par la presse internationale et qui peuvent coûter cher à sa candidature puisque cette élection, qui aura lieu lors de l'assemblée générale ce 22 mai, sera la première fois qu'un Directeur général de l'OMS sera élu à l'issue d'un scrutin au cours duquel tous les États membres de l'ONU seront appelés à voter.

« Le Dr Tedros est le meilleur candidat à élire comme prochain Directeur général de l'OMS parce qu'il est le seul qui a conçu, mis en oeuvre et dirigé la réforme intégrale d'un système de santé. C'est un homme de grande intégrité et d'humilité, très aimé et très respecté par les populations et les communautés qu'il a eu à servir », a déclaré Jean-Marie Ehouzou, l'Ambassadeur de l'Union africaine auprès des Nations Unies dans le communiqué de presse de la Commission. Et d'ajouter, « l'OMS est à la croisée des chemins et a plus que jamais besoin d'un réformateur déterminé. Nous appelons tous les États membres de l'OMS et les pays membres des groupes régionaux à soutenir et à voter pour le Dr Tedros.»

Pedro Afonso Comissário, Ambassadeur du Mozambique auprès des Nations Unies, a déclaré quant à lui, qu'« avec le consensus mondial de plus en plus croissant sur la nécessité de faire progresser la couverture sanitaire universelle comme facteur de développement durable, les compétences diplomatiques, politiques et techniques inégalées du Dr Tedros seront cruciales pour diriger l'OMS vers la réalisation de cet objectif. »

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.