Exclusif  : Peugeot lance une voiture calibrée pour l'Afrique

 |   |  810  mots
Carlos Tavares, PDG du Groupe PSA Peugeot-Citroën
Carlos Tavares, PDG du Groupe PSA Peugeot-Citroën (Crédits : Reuters)
Le groupe PSA Peugeot-Citroën serait en passe de ressusciter la mythique 504, en adaptant son modèle 406 aux contraintes des pistes du continent. Cette « reine des pistes » devrait être assemblée au Nigéria via Peugeot Automobile Nigeria (PAN). Les détails en exclusivité.

A première vue, le manque d'infrastructures routières sur le continent a toujours un impact négatif sur les ventes de voitures de tourisme neuves. Sous le prisme des corrélations statistiques,...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous !
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2018 à 19:11 :
Bonjour à tous,
C'est une très bonne nouvelle, si le projet peut véritablement être concrétisé et très rapidement.
Nous adorons la marque Peugeot en Afrique.
a écrit le 21/10/2016 à 9:44 :
Excellente nouvelle. Pour ma part j'ai vécu une belle aventure en tant qu'expatrié au sein même de la PAN. Le réseau routier nigérian est très bien développé. D'ailleurs vous devriez le savoir si toute fois vous y étes allé au moins une fois. J'ai connu les joies des déplacements routiers entre Lagos et Kaduna, voire même jusqu'à Djibia à la frontiére avec le Niger en passant par Kanio la capitale historique du nord.
Peugeot a été longtemps leader sur la zone subsaharienne avec ses modéles mythiques tels que la 504 et la 505. Simples, fiables, robustes.....d'ailleurs les nigériens avaient surnommés la 504 "the nigerian car".....
Aujourd'hui la marque au lion a les griffes bien élimées sur la zone, donnant un avantage certain aux marques asiatiques (japonnaises et coréennes). C'est une conséquence directe d'avoir voulu vendre des véhicules aux spécifications européennes aux africains.
Ces derniers oscillent régulièrement entre conservatrisme et modernisme. Il n'est pas rare de croiser des nigérians avec le dernier iPhone 7 tout en étant habillés en tenue traditionnelle haoussa, yorouba ou igbo.
Dernier point concerne la capacité du pays à faire de l'assemblage et de l'exportation. Avec un dollar à plus de 440 nairas ça risque d'être compliqué. Pourtant la PAN est une belle usine, très bien équipée avec une cataphorèse. Son plus gros point faible : être située dans la ville des crocodiles (Kaduna en haoussa veut dire crocodile) à 800 kms de lagos.
Bonne chance au lion qui devra s'armer de patience avant de vraiment pouvoir bénéficier du succès escompté. Rien n'est simple en Afrique. Les réputations se font et se défont très vite.
a écrit le 19/10/2016 à 20:23 :
Je réjouis immédiatement à cette bonne nouvelle, reste à savoir si Peugeot a intégré un aspect technique qui a fait les succès des 404, 504, 505, Toyota Corola KE30, KE70...
Ces véhicules ont Tous un point commun indispensable à la base de ces gloires...
>>> une boîte avec levier de vitesse en prise directe et un pont arrière.

Tous les véhicules en Afrique n'ont pas finis de surcharger et la charge doit être en principale sur les roues motrices...

Sans la prise en compte de cet aspect technique, le succès de cette dynamique restera incertaine.

J'ai 30 ans d'Afrique et je pense en maîtriser les réalités...

Bonne réception
a écrit le 19/10/2016 à 15:42 :
Pourquoi modifier certains éléments des moteurs pour accepter la poussière ou les carburants? il suffit de se promener à Madagascar pour voir toujours nos vieilles R4 et 104 Peugeot toujours rouler. Là bas, il n'y a aucun modèle français récent excepté des Dacia qui s'appellent d'ailleurs Renault. Le besoin local est le pick-up particulièrement en 4X4. il permet de charger hommes et marchandises. quelle marque française en propose? A croire que Ghosn et Tavares ne connaissent aucun pays africain et n'y circulent jamais. Un marché est à prendre car même les Asiatiques commencent à s'y casser les dents. Leurs produits sont trop sophistiqués. Aller faire réparer un toyota 4X4 à boîte automatique en pleine brousse. C'est quoi une Peugeot 301? Jamais vu en Ethiopie, Madagascar, Afrique Australe et même Maghreb. Il est encore temps que l'industrie automobile française se repositionne en Afrique car nos concurrents européens n'y sont guère plus représentés (Audi, Mercédès et leurs sous marques). L'essentiel du parc automobile africain est aujourd'hui constitué de véhicules d'occasion venant d'Europe ou du Moyen Orient ( Etats du golfe) ou de reliques pieusement conservées.
a écrit le 19/10/2016 à 7:19 :
et surtout , qu'ils n'oublient pas ...la clim ! Peugeot s'est " fait sortir d'Afrique " par les japonaises qui , elles , sont arrivées avec la clim ; bien sur , radiateur en cuivre , filtres renforcés , etc , c'est important ...; mais ne pas oublier que l'Afrique et les desirs des africains aujourd'hui ne se situent plus au niveau de ce qu'etait la 504 ...
a écrit le 18/10/2016 à 11:18 :
Bonjour cher concessionnaire. Très ravi je serai de revoir l'ancienne 504 refaite pour le continent africain ce serait vraiment magnifique et appréciable.
a écrit le 18/10/2016 à 9:49 :
La dacia break fait un carton actuellement en Afrique de l'ouest pour le remplacement des 504. Si Peugeot veut revenir il faudra faire un véritable 7 places passagers avec une troisième rangée confortable. C'est ce qui manque a la dacia pour se mettre a l'abri de la concurrence.
a écrit le 18/10/2016 à 9:49 :
La dacia break fait un carton actuellement en Afrique de l'ouest pour le remplacement des 504. Si Peugeot veut revenir il faudra faire un véritable 7 places passagers avec une troisième rangée confortable. C'est ce qui manque a la dacia pour se mettre a l'abri de la concurrence.
a écrit le 18/10/2016 à 9:14 :
La Chine a décollée, l'Inde décolle et vite. Pour moi, l'analyse de PSA est correcte, c'est en Afrique que va se jouer la partie économique 2020 - 2040. Le continent reste pauvre dans l'ensemble, sous doté en infrastructures et en équipement. Mais sur les 50 dernières années, le niveau d'instruction a augmenté considérablement. Sur le plan politique, cela reste volatil, mais c'était pareil en Chine ou en Inde, à stade de développement économique équivalent. Je ne sais pas quelle est l'infrastructure industrielle locale. Il est fort possible que cela monte à vitesse rapide dans les années à venir. Dans les discussions avec d'autres chefs d'entreprise, je sens encore un doute sur la période de décollage (2020? 2030? 2040?). Ce genre de projet va dans le sens 2020 - 2030. Les constructeurs automobiles savent faire de la qualité en quantité pour pas cher. Avec une ingénierie correcte et un lancement maîtrisé sur la qualité des pièces (fabrication en Europe, assemblage au Nigéria), cela pourrait stimuler ce marché automobile avant de passer à l'étape suivante (fabrication de sous ensembles locaux). C'est sur qu'il vaut mieux renforcer les suspensions et le contrôle des fluides moteur (air, carburant) mais ce n'est pas le premier cas qui se présente ainsi. Le projet semble très cohérent. Reste à voire l'accueil local (le Nigéria n'était pas en Afrique francophone). En tout les cas, mieux vaut lancer ce type de projet que d'attendre que Toyota le fasse. L'Afrique reste plus proche géographiquement de l'Europe que de l'Asie et est une destination naturelle pour les entrepreneurs Français. Il reste que je ne sais pas comment fonctionne le commerce entre les pays du continent. Le choix du Nigéria semble logique: pays très peuplé, position centrale, rente pétrolière... Mais les relations du Nigéria ne sont pas toujours au beau fixe avec ses voisins (ex: le Cameroun). A voire...
a écrit le 18/10/2016 à 9:05 :
Ayant bien bourlingue sur les pistes d'Afrique de l'Ouest et du centre, il est vrai il y a vingt ans, force est de constater le nombre important de vehicules made in Japan & Korea et tres bientot made in China.
Les vieilles guimbardes telles que Peugeot et Renault sont depuis remplacees par des vehicules etudies et fiables, concus pour la dure. Tavares va se planter.
La marque France est en perte totale de confiance dans la sphere Africaine, et son influence n'est plus. RIP.
Réponse de le 18/10/2016 à 9:46 :
L'entreprise "France" a manqué le coche depuis quelques années déjà et les débats identitaires à n'en plus finir en France ne vont pas améliorer son image non plus.
Les asiatiques ont su être plus proactifs en proposant des solutions adaptées sans mêler politique et business. Les pays anglophones et lusophones africains ont été les premiers à se tourner vers l'Asie. Maintenant, c'est au tour des pays francophones.
Réponse de le 18/10/2016 à 15:04 :
@Matin calmes .
Justement les marques françaises ont encore un énorme atout du fait de leur implantation ancestrale dans ces pays. La Marque Peugeot est une veritable institution en Afrique noire et au Maghreb. Néanmoins , les marques asiatiques viennent en force comme dans tout les pays émergeants .Voilà pourquoi , Peugeot ne se trompe pas en relançant la mythique 504 qui reste un modèle légendaire dans ces pays.
Sinon pour la robustesse, Peugeot sait y faire, ne vous inquiétez pas de ce côté là. Ils savent ce qu'il faut renforcer leur voitures pour supporter les pistes afin de rendre leurs voitures increvables comme leur glorieuses ainées...
a écrit le 18/10/2016 à 8:47 :
Excellente idée encore faudra t-il que cette voiture puisse être réparée à moindre cout par des garagistes mal équipés.
a écrit le 18/10/2016 à 8:06 :
mercedes 240 peugeot 504 renault 12 les reines des pistes ne meurt jamais ,il revenir les annee 60 le monde change .......merci peugeot ........
a écrit le 18/10/2016 à 3:32 :
"Peugeot 501" ça ira bien
Réponse de le 24/10/2016 à 14:33 :
5004...
a écrit le 18/10/2016 à 0:28 :
En espérant très fort sa commercialisation en France.
a écrit le 18/10/2016 à 0:11 :
Peugeot est attendue avec nostalgie et impatience en Afrique !
a écrit le 17/10/2016 à 23:56 :
Ces quelques paragraphes de cet article à faire réfléchir aux Africains qui savent le faire et à bien cogiter la dessus afin de mieux comprendre la relation d'exploitation que la france coloniale a toujours voulue entre et le continent africain.
Et s'il y a vraiment de conscience en france, qui de se demander ce que la france a du apporter réellement de positif en développement en plus de 500 ans de relation.Je confirme par un rien et nul aide au développement. Que de l'exploitation et rien d'autre.Pour le future, chers colons francais, vous devrez savoir que à part quelques moutons en afrique occidentale qui croient encore en vous, la majorité des jeunes africains ne vous font guère confiance.D'ailleurs il ya depuis dix ans maintenant, des africains qui fabriquent et montent des véhicules sur le continent.De ce fait ils n'ont plus besoin de vos peugeot retouchées et déglingués.Alors allez y vendre ailleurs vos sous produits.

Développé sur la base d'une 406 améliorée, le futur modèle de la « marque au lion » serait en effet destiné aux automobilistes du continent, où la chaussée se limite dans bon nombre de pays aux centres-villes des capitales et à quelques axes stratégiques.
Les améliorations qui devraient être apportées à la 406 de base, seraient essentiellement des renforcements, l'objectif étant de démultiplier la robustesse et la fiabilité des composants névralgiques du véhicule. Or, pour ce faire, nul besoin d'innovations dernier cri ou de technologies futuristes. Selon nos sources, Peugeot s'appuierait dans la conception de ce modèle sur des technologies largement éprouvées et amorties.

Un autre paramètre qui devrait être pris en compte sera certainement déterminant, celui du carburant. Souvent de qualité exécrable, celui-ci cause sur la durée des dommages irrémédiables aux élégants, mais fragiles blocs moteurs européens.


Il ne faudra toutefois pas compter sur une forte intégration régionale, le modèle de production reposant sur l'importation puis l'assemblage de pièces en kit.
Réponse de le 18/10/2016 à 7:12 :
@tzabibain

Arrêtez avec votre complexe d’infériorité! On ne peut même plus commercer sans être accusé de colonisation? L'usine Toyota en France est-elle de la Colonisation Japonaise de la France ou une immense opportunité d’emplois et de richesse?
Réponse de le 18/10/2016 à 8:12 :
Sérieusement ?
Relisez la définition d'une entreprise dans un dictionnaire africain.

A priori Peugeot cherche à développer un modèle adapté aux territoires, assemblé localement.

Votre interprétation politique d'une équation économique laisse à penser que vous manquez de recul.
Réponse de le 24/10/2016 à 14:42 :
ben oui mais vous ne pouvez pas nier l'evidence, avant les colonies, pas de routes, apres les colonies plus de route, il faudra bien un vehicule populaire et adapte.
En tout cas une chose est sure , avec ce genre de reaction vous allez encore avoir besoin longtemps de vehicule pour sous developpes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :