Le Bénin, premier pays d'Afrique à émettre un eurobond ODD

L'émission d'obligations internationales dédiées au financement de projets à fort impact sur l'atteinte des Objectifs de développement durable des Nations-Unies a permis de mobiliser un montant de 328 milliards de Fcfa (500 millions d'euros), avec une échéance de remboursement fixée en 2035.

2 mn

Romuald Wadagni, ministre de l'Economie et des finances du Bénin.
Romuald Wadagni, ministre de l'Economie et des finances du Bénin. (Crédits : MEF/BENIN)

Le Bénin a réalisé sa première émission d'obligations internationales dédiées au financement de projets à fort impact sur l'atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations-Unies, la première pour un Etat africain. Cette opération a permis de mobiliser un montant de 500 millions d'euros (328 milliards FCFA), avec une échéance de remboursement fixée en 2035.

D'après le ministère béninois de l'Economie et des Finances, les fonds mobilisés serviront exclusivement au financement de divers projets à caractère social et environnemental contribuant aux engagements du Bénin pour l'atteinte des ODD.

Le Bénin réaffirme ainsi le caractère hautement innovant de sa stratégie de gestion de la dette et renouvelle son engagement en faveur des ODD, s'affirmant comme le premier pays en Afrique à émettre un eurobond ODD, et l'un des premiers au plan mondial.

A cet effet, une délégation officielle de la République, conduite par le ministre d'Etat en charge de l'Economie et des Finances, Romuald Wadagni, a tenu des entretiens bilatéraux avec un grand nombre d'investisseurs institutionnels internationaux de premier plan, organisés les 13 et 14 juillet. Ces échanges ont été l'occasion pour le ministre de rappeler aux investisseurs les objectifs et résultats concrets du Bénin en matière d'atteinte des cibles ODD, ainsi que la résilience économique remarquable du pays face aux chocs exogènes, dont la crise de la Covid-19.

La réussite de cette opération est la preuve que les investisseurs ont adhéré aux réalisations et au programme social du gouvernement du président Patrice Talon, en lien avec son engagement de faire du quinquennat (2021- 2026) en cours un mandat « hautement social », explique le ministère de l'Economie et des finances dans un communiqué.

Cet eurobond a été conclu à un coupon de 4,95 %, traduisant la confiance des investisseurs en la signature du Bénin. Une prime négative de nouvelle émission de 0,20 point de pourcentage a été obtenue, traduisant l'appétit significatif des investisseurs pour cet instrument innovant.

Cette émission obligataire a reçu un accueil très favorable de la part des investisseurs, avec un niveau de sursouscription représentant près de 3 fois le montant recherché. Une centaine d'investisseurs y ont participé, dont plusieurs pour la première fois pour une opération du Bénin.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.