Ethiopie : Les Emiratis débloquent 100 millions de dollars pour les PME

 |   |  284  mots
Hussain. J. Al Nowais, président du Conseil d'administration du Fonds Khalifa, et le Premier ministre éthiopien, Ahmed Abiy.
Hussain. J. Al Nowais, président du Conseil d'administration du Fonds Khalifa, et le Premier ministre éthiopien, Ahmed Abiy. (Crédits : DR.)
Les Emirats arabes unis viennent d'octroyer à l'Ethiopie une aide financière de 100 millions de dollars. Un protocole d'accord de financement a été signé entre les deux parties ce lundi dans la capitale éthiopienne Addis Abeba. Les fonds devraient sont destinés au développement des PME et à la création d'emplois.

L'Ethiopie va bénéficier d'un financement de 100 millions de dollars des Emirats arabes unis (EAU). L'annonce a été faite ce lundi dernier d'une cérémonie de signature du protocole d'accord de financement présidé par le Premier ministre, Abiy Ahmed, à Addis Abeba, par le ministre d'État éthiopien des Finances, Admasu Nebebebe, et Hussain J. Al Nowais, président du Conseil d'administration du Fonds Khalifa, représentant les EAU.

Les fonds devraient servir à financer les petites et moyennes entreprises en Ethiopie. «L'aide vise le développement du secteur des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) et la création d'emplois, en mettant particulièrement l'accent sur l'innovation et la technologie», a indiqué le Premier ministre éthiopien sur son compte Twitter.

Lire aussi : Tentative de «coup d'Etat» en Ethiopie : une attaque léthale et coordonnée

Un milliard de dollars pour la banque centrale

L'année dernière, au lendemain d'un périple dans les pays du Golfe, dans le cadre de la mise en commun de l'aide régionale, puis de la visite du prince héritier en Ethiopie, le Premier ministre Abiy avait décroché la promesse des Emiratis de déposer un milliard de dollars auprès de la banque centrale éthiopienne pour pallier la grave pénurie de devises dans ce pays de la Corne de l'Afrique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :