Euro-méditerranéenne : le réseau Anima Investment Network en conclave au Caire

 |   |  362  mots
Lancé en 2006, le réseau ANIMA fédère des agences nationales et régionales de promotion des territoires, des organisations internationales, des associations d’entrepreneurs, des pôles d’innovation, des investisseurs et des instituts de recherche.
Lancé en 2006, le réseau ANIMA fédère des agences nationales et régionales de promotion des territoires, des organisations internationales, des associations d’entrepreneurs, des pôles d’innovation, des investisseurs et des instituts de recherche. (Crédits : DR.)
Les membres du réseau international de développement économique ANIMA Investment Network étaient en Assemblée générale le 18 juin dans la capitale égyptienne, Le Caire. A l'ordre du jour de cette grand-messe, la réflexion sur de nouvelles stratégies et les futures activités du réseau.

La semaine dernière a été importante pour ANIMA Investment Network. Réseau international de développement économique œuvrant à la promotion et au développement de la Méditerranée, l'organisation a tenu le 18 juin son assemblée générale (plus de 80 dans 18 pays de la zone euro-méditerranéenne) au Caire en Egypte. Dans un communiqué publié ce 24 juin, le réseau indique que ce rendez-vous important a été l'occasion de concevoir les nouvelles stratégies et activités du réseau pour les années à venir.

A l'issue des travaux, plusieurs défis ont été énumérés, notamment l'amélioration de la coordination et la communication entre les organisations membres et les pays couverts par le réseau ANIMA, le soutien de ces deniers dans le développement d'intérêts communs, te le développement d'outils et d'initiatives pour promouvoir les investissements dans les régions de la Méditerranée. Autre défi majeur révélé au cours du concave, l'amélioration de l'accès des startups et des PME au financement et à l'investissement, notamment en soutenant le développement de stratégies nationales dans ce domaine.

Lire aussi : Télécoms : sous pression fiscale, Orange confirme sa décision de quitter le Niger

Une rencontre stratégique


Pour le directoire du réseau ANIMA, associer les membres et les partenaires à l'élaboration des stratégies et activités des années à venir est une décision stratégique. «Il est très important pour nous d'associer tous nos membres et partenaires dans la conception de nos futures stratégies. Ce qui a été décidé aujourd'hui, cela a été élaboré par nous, pour nous, et nous mettrons cela en œuvre tous ensemble, avec le Secrétariat d'ANIMA à Marseille, avec le Conseil d'administration, et avec l'intégralité des membres de notre réseau», explique, via le communiqué, Abdelkader Betari, président d'ANIMA Investment Network.

Notons que la rencontre a été organisée par GAFI, l'Autorité générale pour l'investissement et les zones franches, membre fondateur du réseau ANIMA et hôte de la délégation internationale mobilisée au Caire à cette occasion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :