La SFI cède ses parts dans Ecobank TI au profit du néerlandais Arise BV

 |   |  386  mots
(Crédits : Reuters)
La Société financière internationale (SFI) et sa société de gestion d'actifs ont engagé des discussions approfondies en vue de la vente de ses 14% de participation dans le capital d’Ecobank Transnational Incorporated (ETI). C’est la société néerlandaise d’investissement, Arise BV, qui va acquérir les parts ainsi cédées, selon un communiqué de la banque panafricaine.

La Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, envisage de quitter le tour de table de la banque panafricaine Ecobank Transnational Incorporated (ETI). Selon un communiqué publié le lundi 17 juin, la SFI et les fonds d'investissement gérés par sa société de gestion d'actifs, Asset Management Company (AMC) ; ont conclu un accord d'achat d'actions avec la société néerlandaise d'investissement, Arise B. V, pour la vente de leur participation d'environ 14,1% dans ETI. « La transaction devrait être finalisée dans les mois à venir, sous réserve des conclusions de la procédure de diligence raisonnable, et de l'obtention des approbations internes et réglementaires », a annoncé ETI.

La SFI est entrée dans le capital d'ETI depuis 1993 afin, « d'élargir l'accès aux financements, d'améliorer la disponibilité des liquidités pour les entreprises et de consolider le groupe Ecobank ». Depuis 2009, l'IFC et les fonds gérés par AMC, appuient également et par le biais de leurs investissements, la stratégie d'expansion de Ecobank en Afrique, ce qui a permis à ETI de créer un réseau bancaire de premier plan sur le continent.

Lire aussi : Charles Kié : «Je ne pouvais pas lancer un projet financier et rester patron d'Ecobank Nigeria»

Arise BV se renforce en Afrique

Après presque un quart de siècle d'aventure commune, la SFI va se retirer d'Ecobank. Le repreneur, le néerlandais Arise BV est une société d'investissement privé qui est déjà actif dans les services financiers en Afrique subsaharienne avec un total de bilan qui est supérieur à 700 millions d'euros. Elle a pour objectif de stimuler la croissance dans tous les sous-secteurs des services financiers en Afrique subsaharienne, en aidant notamment des prestataires de services financiers viables à devenir des leaders sur marché.

Selon le communiqué d'Ecobank, « Arise BV vise à développer le potentiel de croissance économique de l'Afrique, tout en s'assurant des rendements à long terme ». La société d'investissement qui appartient à l'agence publique de développement FMO ainsi qu'au fonds d'investissement privé norvégien Norfund, et la banque Rabobank ; réalise ainsi une jolie opération avec cette entrée dans le capital d'Ecobank Transnational Incorporated, la maison mère du groupe Ecobank, principal groupe bancaire privé panafricain avec une présence dans 36 pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :