Côte d'Ivoire : la filière cacaoyère intéresse les investisseurs néerlandais

 |   |  406  mots
La Côte d'Ivoire est aujourd’hui le premier pays producteur de cacao, avec une production moyenne annuelle de 1.2 millions de tonnes, soit 41 % de l'offre mondiale.
La Côte d'Ivoire est aujourd’hui le premier pays producteur de cacao, avec une production moyenne annuelle de 1.2 millions de tonnes, soit 41 % de l'offre mondiale. (Crédits : DR.)
Les investisseurs privés néerlandais seraient fortement intéressés par le secteur agricole, particulièrement la filière cacaoyère. Des visées confirmées ne par le vice-premier ministre néerlandaise et ministre de l'Agriculture, Cornelia Johanna Schouten, en visite cette semaine dans la capitale Abidjan.

En visite à Abidjan cette semaine dans le cadre du renforcement des relations entre les Pays-Bas et la Côte d'Ivoire, le vice-premier ministre néerlandais et ministre de l'Agriculture, Cornelia Johanna Schouten, a indiqué que le secteur privé de son pays est intéressé à investir dans le secteur agricole ivoirien. La responsable qui s'est confiée au sortir d'une audience avec le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a précisé que cet intérêt porté au secteur agricole ivoirien, va essentiellement à l'industrie cacaoyère.

«A cet effet, deux importantes missions commerciales visiteront la Côte d'Ivoire courant 2019. Les secteurs d'intérêt devraient être l'industrie cacaoyère, l'horticulture, la formation et le soutien aux jeunes entrepreneurs du secteur agricole», rapporte la primature ivoirienne.

Lire aussi : Côte d'Ivoire : qui va prendre la place de Guillaume Soro au perchoir de l'Assemblée nationale ?

La même source a indiqué que Gon Coulibaly s'est réjoui de l'intérêt porté par les Pays-Bas au secteur agricole ivoirien et a assuré que son pays, grâce aux réformes visant à améliorer le climat des affaires, dispose d'un cadre propice au développement des affaires. Evoquant les relations entre les deux pays, le Premier ministre ivoirien a également confié que la Côte d'Ivoire va tirer profit de la grande expérience néerlandaise dans le domaine de l'agriculture, notamment en matière de production, de recherche et de commercialisation.

Promotion de l'entrepreneuriat agricole innovant

A ce propos, ajoute la primature, au cours de ce bref séjour dans la capitale ivoirienne, la délégation néerlandaise et le ministère ivoirien de l'Agriculture et du développement rural ont signé un Mémorandum d'entente sur la promotion de l'entrepreneuriat agricole innovant.

Rappelons que ce séjour de l'équipe conduite par Cornelia Johanna Schouten a porté selon l'ambassade du royaume des Pays-Bas en Côte d'Ivoire, sur le rôle de l'agriculture intelligente face au climat en tant que solution aux problèmes liés au changement climatique, à la sécurité alimentaire et à la croissance démographique en Côte d'Ivoire. Au cours de ce séjour, la partie néerlandaise a visité le Port autonome d'Abidjan pour s'imprégner de la situation actuelle en matière de promotion de la production durable de cacao et de chocolat en Côte d'Ivoire, des coopératives de cacao  ainsi qu'une usine de production, entre autres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :