La BID signe avec 5 banques africaines pour 135 millions d'euros

 |   |  433  mots
(Crédits : DR)
Pour leur permettre d'offrir leurs services aux Petites et moyennes entreprises, la Société islamique pour le développement du secteur privé, branche de la Banque islamique de développement, vient de signer un accord de financement avec cinq banques africaines. L'accord porte sur une enveloppe de 135 millions d'euros.

La Banque islamique de développement (BID) voit en le développement des petites et moyennes entreprises (PME) africaines un canal pour l'émergence du continent. Dans un communiqué rendu public cette semaine, le groupe de la BID a annoncé un accord entre sa branche dédiée au secteur privé, la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) et cinq institutions financières africaines.

L'accord porte sur une ligne de financement de 135 millions d'euros qui sera consacrée selon le management du groupe bancaire, à la promotion des PME du continent africain. « Les petites et moyennes entreprises (PME) ont un rôle crucial à jouer dans la croissance et le développement d'un pays, et la BID a de grands projets pour elles. C'est un créneau important dans tous les pays membres, en particulier en Afrique. La BID se concentre maintenant sur l'augmentation de l'accès au financement pour le secteur privé en canalisant les fonds vers des institutions financières établies dans ses pays membres », indique le communiqué du groupe de la BID.

Ainsi, la Banque islamique du Sénégal (BIS) bénéficie de 50 millions d'euros, l'Afriland First reçoit 45 millions d'euros alors que la Banque d'investissement et de développement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (BIDC) signe pour 25 millions d'euros. Deux autres banques se partagent le reste de l'enveloppe. Il s'agit notamment de la Banque sahélo-saharienne pour l'investissement et le commerce, branche du Mali qui empoche 9 millions d'euros et de Coris Bank Mali qui prend 6 millions d'euros.

Les secteurs industriels et technologiques ciblées

A en croire les sources de la SID, ce financement accordé aux cinq institutions bancaires ira au soutien des PME dans les pays comme le Cameroun, la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Sénégal mais aussi dans les pays membres de la BID en Afrique.

Plusieurs secteurs sont ciblés dans ces pays par les banques qui ont reçu le financement. Principalement, l'industrie, la communication, la technologie, la santé, la fabrication, l'agriculture, etc.

Ce n'est pas la première fois que la BID mobilise ses fonds pour les PME d'Afrique. Dans son engouement à financer des projets de développement en Afrique, la Banque avait en décembre 2017, décidé de mettre en place avec Afreximbank, une ligne de financement de 100 millions d'euros conforme à la charia destinée aux PME africaines.

Elle a également conseillé les pays africains comme le Sénégal, le Nigéria et la Côte d'Ivoire à émettre des obligations islamiques Sukuk pour le financement de leurs projets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2018 à 23:10 :
Bonsoir, je suis MILISSE Osnol un jeune Haitien,en qualite professionnel je suis Agronome je suis à la recherche une bourse d'etude pour faire une maitrise en redaction et gestion de projet?
Mes salutations anticipés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :