Marché obligataire : souscrite à plus du double, la BAD lève 2 milliards de dollars à Londres

2 milliards de dollars, c'est le montant raflé par la Banque africaine de développement ce mardi 13 mars pour sa sortie sur le marché financier à Londres. L'institution financière panafricaine avait lancé une émission obligataire d'une maturité de 3 ans avec un coupon 2,625%. Il s'agit du second du même genre depuis novembre 2017.

1 mn

(Crédits : Reuters)

C'est la première émission obligataire globale de référence effectuée par la Banque africaine de développement (BAD) cette année et la deuxième après celle de novembre 2017; mais l'institution peut déjà parler de succès. Ce mardi 13 mars 2018, le nouvel emprunt obligataire émis par la Banque à Londres, lui a permis de mobiliser une enveloppe de 2 milliards de dollars.

En l'espace d'une heure de temps la transaction a obtenu 80 souscriptions dont 6 nouveaux investisseurs, pour un carnet d'ordres dépassant 4,25 milliards de dollars. Pour la BAD, cette performance se justifie par une forte participation des banques centrales et des institutions officielles, laquelle illustre bien la qualité exceptionnelle du carnet d'ordres. Aussi les sources proches du dossier indiquent que l'institution financière panafricaine a pu profiter de l'environnement de marché positif et de l'écartement des swaps spreads.

Notons que cette opération répond aux ambitions de la BAD d'émettre des obligations plus liquides et de taille plus importante. L'institution peut toujours compter sur sa réputation basée sur sa notation triple A chez Moody's, Standard & Poor's et Fitch pour réussir ses paris.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.