Sénégal : en cinq ans, l'AFD a investi 150 millions d'euros dans le secteur agricole

 |   |  289  mots
En 2017, la production dans pratiquement l'ensemble des filières agricoles au Sénégal a augmenté de manière significative : +20% pour la production céréalière ; +7% pour les cultures rizières ; et +37 pour la production de mil.
En 2017, la production dans pratiquement l'ensemble des filières agricoles au Sénégal a augmenté de manière significative : +20% pour la production céréalière ; +7% pour les cultures rizières ; et +37 pour la production de mil. (Crédits : Reuters)
Les investissements de l'Agence française de développement dans l'agriculture au Sénégal ont atteint, ces cinq dernières années, un volume total de 100 milliards de francs CFA, a annoncé l'ambassadeur français à Dakar, Christophe Bigot, ce mardi 13 mars. Le diplomate s'exprimait en marge du Salon international des industries et techniques agro-alimentaire, édition 2018.

Le secteur agricole Sénégal n'a guère cessé d'attirer les investissements étrangers. D'après l"ambassadeur français au Sénégal, Christophe Bigot, les investissements de la France dans ce secteur ont atteint, sur les cinq deniers années, un montant total de 100 milliards de francs CFA.

«Au total, c'est quelque 150 millions d'euros, soit un peu plus de 100 milliards de Fcfa que l'Agence française de développement a injecté dans l'agriculture sénégalaise depuis 2012», a déclaré le diplomate français lors d'une rencontre avec la presse en marge de la cérémonie d'ouverture de l'édition 2018 du Salon international des industries et techniques agro-alimentaires (SIAGRO) dans la capitale sénégalaise, Dakar.

Pour Christophe Bigot, cet engagement français explique l'importance que la France accorde à sa coopération avec le Sénégal. «Le Sénégal est le 17e pays prioritaire de la France avec une coopération sur le plan culturel, économique, politique et d'aide publique au développement », indiquait le diplomate en novembre 2017. Selon lui, sur la période 2007 à 2017, l'AFD a approuvé un total de 55 opérations en faveur du Sénégal pour un montant de 1,3 milliard d'euros, soit environ 856,4 milliards de francs CFA.

«150 millions d'euros [environ 9 milliards de Fcfa, NDLR] sont engagés en moyenne chaque année au Sénégal par l'AFD et en 2008, nous avons eu à célébrer les 75 ans de présence de l'AFD», précise l'ambassadeur français au Sénégal. L'aide française au Sénégal va dans divers domaines, notamment, l'agriculture, l'environnement, l'eau et l'assainissement, la gouvernance, la défense et la lutte contre les trafics de tout genre, la société civile, la santé, le tourisme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2018 à 11:27 :
Les aides d'état, que ce soit de la part de n'importe qui pour n'importe quoi, devraient être détaillés afin que nous puissions voir quels sont les personnages qui profitent de ces fortunes alléguées.

Parce que hélas bien souvent on fait profiter des actionnaires milliardaires qui de part leur inutilité ne font que bien souvent faire capoter les projets à cause de leur voracité et intransigeance de possédants.

Cette compromission entre hommes politiques et hommes d'affaires est allé bien trop loin, si on ne la régule pas c'est toute notre économie qui va s'effondrer comme on peut en ce moment le constater avec de la soit disant croissance mais accompagnée d'inégalités et de chômage de masse.

Puis alors je parle pour tout le monde hein, à part Trump et May qui semblent moins influencés par l'obscurantisme financier, je les mais tous au même stade de soumission abjecte et destructrice.

Aider l'agriculture responsable, solidaire et respectueuse de l’environnement, oui à fond, mais subventionner une fois de plus l'agro-industrie qui ne fait que nous empoisonner, non à jamais.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :