CAN 2019 : le stade de Douala fait peau neuve

 |   |  415  mots
(Crédits : Reuters)
62,5 milliards de Fcfa, c’est la somme débloquée par la Standard Bank de Londres pour la réhabilitation et l’extension du stade de la Réunification de Douala qui menace ruine. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019 au Cameroun. Le pays organisateur annonce aussi d’autres chantiers en parallèle.

Le stade de la Réunification de Douala fera bientôt peau neuve. La Standard Bank de Londres vient d'accorder à l'Etat du Cameroun un prêt de 62;5 milliards Fcfa pour la réhabilitation dudit stade. Le crédit est également destiné à l'extension de l'infrastructure ainsi que son annexe et d'autres projets connexes dans la métropole économique de ce pays de l'Afrique Centrale qui devrait accueillir la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football 2019.

Construit en 1972 à l'occasion de la 8ème Coupe d'Afrique des nations de la même année au Cameroun, le stade, très fréquenté étant donné son utilisation par sept clubs de Douala, est aujourd'hui dans un « état de délabrement avancé ». Le plan d'extension et de réhabilitation du stade prévoit une capacité d'environ 40.000 places assises. Les travaux qui vont durer une dizaine de mois, « seraient assurés par des entreprises canadiennes, en tête desquelles South Atlantic. », indique notamment l'Agence APA.

A Douala, les autorités camerounaises rassurent sur la mise en œuvre de ces infrastructures et annoncent d'autres chantiers devant permettre au pays d'accueillir la CAN car le pays doit également convaincre la Confédération africaine de football (CAF) qui exige un ensemble d'infrastructures connexes.

Le pays doit en effet développer des infrastructures routières et disposer des hôpitaux et hôtels de référence selon le cahier des charges de la CAF. Mais le Cameroun qui a entrepris depuis quelques années un vaste chantier de construction des infrastructures routières semble déjà œuvrer dans ce sens.

D'autres chantiers sont en cours...

Ainsi, quatre autoroutes devant améliorer le trafic entre les villes du pays sont en cours de réalisation. Parmi ces grands projets, figurent notamment l'autoroute devant relier deux principales métropoles du Cameroun, Yaoundé et Douala. A cela, il faut ajouter l'autoroute Lolabé-Kribi-Edéa, un chantier bientôt livré. Il faut noter également qu'un contrat d'assistance a été paraphé le mois d'août à Yaoundé pour les études et essais des travaux de réhabilitation et construction des infrastructures de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 à Garoua dans la région du Nord. La société Prime Potomac et le Laboratoire National de Génie Civil (LABOGENIE) sont les deux partenaires de cet accord.

Récemment, les autorités camerounaises ont réaffirmé leurs promesses de livrer tous les chantiers de la CAN 2019, 8 mois avant le début des compétitions pour convaincre les missions d'observation de la CAF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2018 à 21:43 :
Le cameroun est un grand pays nous on va montrer à ceux qui passent leur temps à discredire l'image du cameroun à l'echelle internationale qu'avant tout le cameroun c'est le cameroun.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :