IFC et Proparco premiers souscripteurs au Green Bond de BCP

 |   |  375  mots
(Crédits : DR)
La première émission d’obligations vertes de la marocaine Banque centrale populaire, vient d’enregistrer l’adhésion de 2 souscripteurs. La Proparco et IFC ont ainsi investit respectivement 35 et 100 millions d’euros dans ces Green Bonds. Des obligations qui seront destinées au financement d’actifs verts.

La Société Financière Internationale (IFC) du Groupe Banque mondiale et Proparco, filiale de l'Agence française de développement (AFD), viennent d'investir respectivement 100 et 35 millions d'euros dans la première émission d'obligations vertes de la Banque Centrale Populaire (BCP). Cette opération représente la première émission d'obligations vertes en devise étrangère pour le Maroc.

C'est également la première souscription à des obligations vertes dans la région pour IFC et Proparco. Affichant une maturité de 10 ans, ces obligations devraient permettre au groupe bancaire BCP de refinancer sur le long terme certains projets d'énergie renouvelable. L'objectif de ce type d'obligations est la création d'un mécanisme de financement durable qui permettrait aux banques de prendre en charge les investissements à long terme sur des actifs verts.

Confiance des bailleurs de fonds

Un objectif que la BCP compte réaliser en canalisant les fonds d'institutionnels privés vers la finance climatique via les marchés financiers.

« Il s'agit d'une opération stratégique qui marque, d'une part, notre positionnement de banque pionnière en matière de financement de projets d'énergie renouvelable et, d'autre part, témoigne de la confiance dont jouit le Groupe BCP auprès des plus grandes institutions financières internationales », a déclaré Abdeslam Bennani, le Directeur Général Adjoint en charge de la Banque de Financement et d'Investissement à la BCP.

Du côté d'IFC, cet investissement s'inscrit dans sa stratégie qui vise à créer des marchés en débloquant des investissements pour financer les projets du secteur privé et répondre à la demande croissante en énergie renouvelable et en efficacité énergétique. Ce financement devrait aider à économiser l'équivalent de 938.000 tonnes d'émissions de CO2 en moyenne par an et l'équivalent de 17,36 millions de tonnes de CO2 en économie de gaz à effet de serre sur le reste de la durée de vie des projets financés.

Sur le plan réglementaire, la conformité du Green Bond BCP a été certifiée par Green Investment Bank (GIB). Au niveau juridique c'est Clifford Chance et Naciri & Associés Allen & Overy qui sont intervenus dans le cadre de la première émission internationale de Green Bonds du secteur africain par BCP.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :