Zambie : l’israélien Leviev s’attaque au marché de l’émeraude

Le Tycoon du diamant, Lev Leviev vient de réussir l’acquisition de 50% des parts de la mine d’émeraude zambienne de Grizzly. Un site qui représente l’un des plus important gisement d’Afrique. Une opération qui représente, une diversification pour le magnat israélien qui a fait du diamant sa spécialité.
Amine Ater

2 mn

(Crédits : Reuters)

L'une des plus importantes mines d'émeraude du continent vient de connaitre du mouvement dans son tour de table. En effet, la mine Grizzly, située dans la province zambienne de Copperbelt vient d'être rachetée à moitié par le milliardaire israélien, Lev Leviev. Une opération qui a également rebaptisé le site minier en Gemcanton Investments Holdings.

Diversification pour le groupe Leviev

Gemcanton est détenue conjointement par deux entreprises : Frango Finance Ltd et Wolle Mining Limited, toutes deux basées aux Îles Vierges britanniques. Le site de Grizzly étant auparavant détenu à 85% par Abdoulaye Ndiaye, un zambien d'origine sénégalaise qui a débuté l'exploitation du site en1997. Selon la filiale namibienne du Tycoon israélien, le rachat des 50% de la mine d'émeraude tanzanienne a été mené par la centrale d'achat de diamants de Leviev basée en Israël.

Une incursion dans l'exploitation d'émeraudes, synonyme de diversification pour ce spécialiste du diamant. Né en Ouzbékistan, Lev Leviev a, émigré de l'URSS vers Israël en 1971 où il débute dans le polissage de diamants, avant de contrôler sa propre usine. La success story de Leviev est intimement liée au démantèlement du monopole de De Beer's sur le diamant.

Par la suite, Leviev s'implantera directement dans les pays producteurs de diamants, notamment la Russie et l'Angola. Un passage par Luanda qui permettra au Tycoon de contrôler 18% de la mine de diamants de Catoca, qui fait partie des plus importantes mines de diamants au monde. Une part qui sera cédée par la suite à des investisseurs chinois, pour permettre à l'homme d'affaires israélien de se concentrer sur le site de Luminas, situé également en Angola.

Une acquisition en pleine hausse des cours

Cette acquisition intervient alors que les cours de l'émeraude ont été multiplié par 10 lors des 8 dernières années. Une hausse des prix qui s'explique par une production qui reste principalement contrôlée par des mineurs artisanaux, ce qui a débouché sur une insuffisance de l'approvisionnement en pierres précieuses. Une cadence de production qui n'arrivait plus à satisfaire les besoins des détaillants, ni de lignes de productions.

L'arrivée du Tycoon israélien dans le segment de l'émeraude ne semble pas gêner Gemfields Plc. Une entreprise qui exploite la mine de Kagem et qui est l'un des plus important producteur d'émeraude en Zambie. Selon, le management de Gemfields, le potentiel de croissance de l'émeraude ne pouvait déboucher que sur l'arrivée d'un poids lourds comme Leviev.

Amine Ater

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.