Mines : où sont passés les 36 kilos d’or et pierres précieuses disparus du ministère à Madagascar ?

La disparition d’or et de pierres précieuses a été constatée lors de la passation de service entre directeurs généraux des mines au ministère. La justice a ouvert une enquête.
(Crédits : Reuters)

« De l'or ainsi que des pierres précieuses qui pèsent 36,433 kilos ont été perdus dans le coffre de la direction générale des mines au sein du ministère », a déclaré hier vendredi Olivier Rakotomalala, ministre des Mines et des Ressources stratégiques de Madagascar qui recevait la presse à l'occasion de ses 100 premiers jours à la tête de ce département. Selon ses dires, les faits ont été constatés le 1er juin dernier lors de la passation de services entre directeurs généraux des mines.

« Lors de l'inventaire, des anomalies ont été constatées, en présence de l'huissier de justice à la date du 1er juin 2022. [...] On a changé l'or par des objets métalliques de près de 20 kilos », a expliqué le ministre.

Scandale autour d'un secteur qui génère 60% des recettes en devises

Pourquoi l'affaire n'est-elle mise au grand jour que maintenant, soit trois semaines plus tard ? Le ministère y a été quelque peu forcé de l'annoncer après les révélations jeudi d'un média local. Depuis lors dans le pays, le sujet fait scandale.

Représentant environ 60% des recettes en devises et 30% des recettes fiscales, les mines ont leur importance dans l'économie malgache. On y trouve de l'or, du cobalt, du saphir, du rubi,...mais aussi l'une des plus grandes réserves mondiales de nickel. Depuis quelques années, une réforme du code minier de 2005 est en gestation, provoquant des inquiétudes chez les opérateurs du secteur, en raison de la fiscalité qui y serait alourdie.

Enquête

 Alors que Madagascar cherche à attirer les investisseurs dans son secteur minier, le scandale de vol d'or et pierres précieuses pourrait entacher sa dynamique. Pour l'instant, la justice a ouvert une enquête et Rakotomalala promet des mesures pour éviter à l'avenir des situations de ce genre.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.