Pétrole : Abu Dhabi aux portes du Congo Brazzaville

C’est l’une des retombées de la visite du président Denis Sassou Nguesso à Abu Dhabi. L’émirat va investir en République du Congo et principalement dans l’exploitation pétrolière.

2 mn

(Crédits : DR)

Le Congo Brazzaville s'apprête désormais à accueillir de nouveaux partenaires dans son secteur pétrolier. Abu Dhabi Oil Company (ADNOC), la société pétrolière nationale de l'émirat va investir dans l'exploitation pétrolière, a révélé à la presse une source présidentielle. Les premières discussions à ce sujet ont eu lieu en début de semaine au cours de la visite de travail du président Denis Sassou Nguesso à Abu Dhabi.

Lire aussi 8 mnAgroforesterie: l'or brun ou l'alternative gabonaise à l'économie du « tout-pétrole »

Avec des réserves prouvées estimées à 2,9 milliards de barils, la République du Congo -qui prendra en 2022 la présidence de l'Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (Opep)- doit une grande partie de son économie à l'or noir. Ecrasé par les récentes crises y compris la pandémie de Covid-19, le pays prévoit sa sortie du tout-pétrole, sans pour autant délaisser un secteur clé. D'ailleurs, le cours du Brent ayant progressé comme jamais depuis trois ans (autour des 83 dollars ce jeudi), les autorités congolaises entendent faire de bonnes affaires. Le sujet était d'ailleurs à l'ordre du jour lors d'une rencontre à Brazzaville ce 14 octobre entre pétroliers et officiels.

Lire aussi 7 mnMahaman L. Gaya : « L'Afrique peut défier l'Arabie Saoudite, les Etats-Unis et la Russie si son pétrole est stratégiquement exploité »

Au Congo, les Aboudabiens retrouveraient un marché dominé tant en termes de d'exploration, de production et de distribution par le français TotalEnergies, présent depuis 53 ans.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.