Pétrole/Tchad : Glencore suspend la production à Mangara suite à une explosion

Glencore annonce la suspension de ses activités dans le champ pétrolier de Mangara au Tchad, suite à l’explosion d’un camion survenue dimanche, faisant trois blessés.
(Crédits : Arnd Wiegmann)

Le trader anglo-suisse des matières premières est quelque peu bousculé sur le marché tchadien. L'explosion d'un camion-citerne transportant le pétrole brut survenue dimanche dans le champ pétrolier de Mangara, faisant trois blessés légers parmi ses équipes le pousse à y suspendre ses activités, annonce Glencore dans un communiqué transmis à la presse ce mardi 29 août.

Selon la firme, le camion a pris feu avant d'exploser. Une enquête en collaboration avec les autorités locales est en cours pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Un coup pour le trader anglo-suisse des matières premières qui est présent au Tchad depuis décembre 2012. A ce jour, Glencore y dispose de deux champs pétroliers à Mangara et à Badila, au nord-est du pays, qui ont produit en 2017 environ 2,5 millions de barils de pétrole.

Pour l'heure, rien ne filtre quant à la durée de la suspension de ses activités dans le champ de Mangara. Pour rappel, Glencore est le plus grand exploitant pétrolier au Tchad, détenant 90% des droits de vente du pétrole brut du pays, tel qu'annoncé par le géant suisse en septembre 2013. Et la dette de l'Etat (1,36 milliard de dollars) vis-à-vis de lui -pour lequel les deux parties ont finalement trouvé un accord- n'a fait que renforcer sa puissance.

E-GOV : Quelles stratégies pour des services publiques performants ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.