Avec l'arrivée d'AMR, la Guinée se voit déjà en championne du monde de la bauxite

 |  | 370 mots
Lecture 2 min.
La Guinée est le premier pays exportateur de bauxite dans le monde.
La Guinée est le premier pays exportateur de bauxite dans le monde. (Crédits : GAC)
Le mariage de raison entre l’Alliance minière responsable et la Société minière de Boké pourrait faire de la Guinée l’un des trois plus importants producteurs de la bauxite au niveau mondial. Ce rapprochement permettra au pays de dépasser un seuil de production de 50 millions de tonnes de bauxite d’ici à 2018.

L'entreprise Alliance minière responsable (AMR) vient d'annoncer l'entrée en production de son permis d'exploitation du complexe minier de Boké. Situé en République de Guinée, ce site abrite un gisement de la bauxite. AMR a réussi à décrocher l'exploitation de cette mine suite à un accord conclu avec la Société minière de Boké (SMB) en juin dernier.

Dépasser la barre des 50 millions de tonnes

La SMB est un consortium constitué de l'entreprise de logistique à capitaux français, UMS International, l'armateur singapourien Winning Group et le producteur chinois d'aluminium Shandong Weigia. Ce rapprochement entre AMR et SMB devrait permettre à la Guinée de dépasser la barre des 50 millions de tonnes de bauxite produites en 2018 et faciliter au pays son entrée dans le top 3 des producteurs mondiaux.

Le site de Boké devrait produire à son niveau entre 6 et 10 millions de tonnes de bauxite dès 2018. Selon les exploitants, les premiers chargements de minerais auraient déjà quitté la zone pour rejoindre le port fluvial de Dapilon où ils seront stockés jusqu'à leur date d'exportation prévue pour janvier 2018. Ce rapprochement entre AMR et SMB vise à obtenir une synergie entre un spécialiste de l'exploitation minière et un professionnel de la logistique.

Synergies

«Aujourd'hui, le contexte sur les marchés internationaux pour la bauxite est plus que jamais favorable, avec une demande chinoise en constante augmentation et un essoufflement des autres pays producteurs, notamment en Asie du Sud-Est. Nous faisons le pari avec AMR qu'une nouvelle ère s'ouvre pour la Guinée et nous sommes fiers de contribuer à la montée en puissance comme l'une des pièces maîtresses du marché de la bauxite au niveau mondial», précise dans un communiqué, Romain Girbal, président d'AMR.

Cet optimisme des exploitants de Boké s'explique par des réserves estimées à 150 millions de tonnes d'une qualité d'alumine supérieure à 44%, la facilité d'excavation de la bauxite par des méthodes conventionnelles ou encore la localisation stratégique du site qui se trouve à proximité de pistes minières opérationnelles et d'un fleuve navigable où existent déjà des infrastructures portuaires. Le duo AMR-SMB compte également mutualiser les infrastructures existantes particulièrement celles de la SMB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :