Accord de l'OPEP : le détail par pays

L’Opep a enfin acté son accord d’Alger. Le cartel s’engage ainsi à réduire sa production à 32,5 millions de barils, mais sur six mois renouvelables. Tous les pays, excepté ceux restés en dehors de l’accord pour des raisons sécuritaire notamment, ont fait un effort.
Ristel Tchounand
Le président de l'Opep, le ministre qatari de l'Energie, Mohammed Saleh Al Sada.
Le président de l'Opep, le ministre qatari de l'Energie, Mohammed Saleh Al Sada. (Crédits : Reuters)

Le président de l'Opep et ministre qatari de l'Energie, Mohammed Saleh Al Sada, a confirmé ce mercredi 30 novembre lors conférence de presse retransmise en direct sur le site de l'institution, l'adoption de l'accord d'Alger. Le cartel s'accorde donc à réduire leur production à 32,5 millions de barils par jour contre 33,6 millions actuellement. L'accord n'inclut cependant l'Indonésie qui a été suspendu pendant la séance.

OPEP

-300 000 barils pour la Russie

L'accord rentre en vigueur à compter du 1er janvier 2017 pour une durée de six mois, renouvelables. L'Opep s'attend à ce qu'à partir de la même date, les pays non-opep réduisent leur production de 600 000 barils par jour. La Russie a rapidement réagi à l'accord du cartel, annonçant qu'elle réduirait sa production de 300 000 barils par jour.

RDV en mai 2017 pour un nouveau suspens

Pour s'assurer du respect de l'accord, le Koweït, le Venezuela et l'Algérie se sont portés volontaires pour surveiller les niveaux de production des pays membres.

L'Opep se réunira en mai prochain pour tenter d'étendre l'accord sur six mois supplémentaires, a indiqué le président. Les pays pétroliers espèrent que ce protocole permettra de doper rapidement le cours du baril sur les marchés internationaux. A l'annonce du cartel, le Brent franchisait la barre des 51 $, soit une hausse de plus de 8% depuis 2008. Les marchés s'attendent une meilleur appréciation du cours dans les prochaines jours.

Ristel Tchounand
Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.