E-paiement : Fawry bientôt à la bourse du Caire

 |   |  357  mots
(Crédits : Reuters)
Dix ans après son arrivée sur le marché égyptien, Fawry,Fawry, une société locale offrant des services de paiement via des plateformes mobiles, devait faire ses premiers pas à l'Egypt Stock Exchange (EGX), la bourse du Caire. L’IPO attendue entre fin 2019 et début 2020 et dont les détails sont encore tenus secrets concernerait 150,7 millions de dollars, selon des fuites dans la presse égyptienne.

En Egypte, Fawry, une société locale offrant des services de paiement via des plateformes mobiles et spécialisée notamment dans le règlement de factures, prépare son introduction en bourse. L'information a été révélée ce mercredi 10 juillet par Mohamed Okasha, directeur général du groupe. «La direction générale des actionnaires actuels de la société approuve l'entrée à la bourse égyptienne et nous avons commencé à nous préparer à cette opération», a-t-il déclaré à Reuters.

La société de paiement électronique, qui pour l'instant n'a pas communiqué sur sa valorisation ou la taille de l'offre, a programmé cette introduction à la fin de l'année 2019 ou au début de l'année 2020, selon son directeur général. Mais d'après des informations recueillies par la presse locale, Fawry prévoit d'inscrire 45% de ses actions sur le marché boursier au cours des prochaines semaines afin de récolter quelque 2,5 milliards de livres égyptiennes (150,7 millions de dollars). La gestion de cette introduction en bourse sera assurée par EFG Hermes pendant que Zulficar & Partners sera le conseiller juridique du groupe.

Un fleuron du numérique

Fawry qui appartient à des banques d'investissement locales et étrangères a été fondée en 2009. Elle opère également dans le domaine de la technologie bancaire et fournit des services aux particuliers et aux entreprises. Elle a été en effet créée après avoir recueilli l'appui d'importants investisseurs, tels que Raya Holding, le Fonds de développement technologique (Ideavelopers), la Banque Arab African International, HSBC, Alexbank et a récemment rejoint la Coopération financière internationale (IFC). Elle propose des services de règlement de factures en Egypte ainsi que d'autres services de télécommunication, de billetterie, de paiements en ligne ainsi que d'assurances, de frais de scolarité entre autres.

Lire aussi : Sécurité et économie : l'Egypte en locomotive de l'Union africaine ?

L'annonce de la prochaine introduction de Fawry en bourse intervient dix mois après celle de Sarwa Capital, une entreprise locale spécialisée dans les solutions financières et qui a rejoint la bourse locale en octobre dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :