Nigeria : la Banque centrale débloque 210 millions de dollars pour le marché des changes

 |   |  220  mots
Le 25 janvier dernier, la BCN a injecté 289,7 millions de dollars dans ses intervention sur le marché secondaire de détail (SMIS).
Le 25 janvier dernier, la BCN a injecté 289,7 millions de dollars dans ses intervention sur le marché secondaire de détail (SMIS). (Crédits : Reuters)
La banque centrale du Nigeria vient d'injecter un montant de 210 millions de dollars sur le marché des changes interbancaire. L'institut d'émission de la première puissance économique d'Afrique a indiqué que cette opération vise à générer une stabilité sur le marché des changes.

La Central Bank of Nigeria (CBN) continue ses efforts pour éviter la crise monétaire sur le marché. Cette semaine, l'institut d'émission a annoncé avoir injecté une somme de 210 millions de dollars sur le marché des changes interbancaire. Cette manœuvre, indique la CBN dans un communiqué, vise à générer une stabilité sur ce marché.

La Banque souligne que cette importante enveloppe sera répartie entre les concessionnaires agréés du segment de gros du marché à raison de 100 millions de dollars et les petites et moyennes entreprises et les segments invisibles, à raison de 55 millions de dollars chacun.

Lire aussi : Pétrole : piraterie, vols et sabotages ont coûté 2,8 milliards de dollars au Nigeria en 2018

Ce n'est pas la première fois que la CBN intervient sur le marché des changes. Pas plus tard que le 25 janvier dernier, elle a injecté une enveloppe de 289,7 millions de dollars dans les ventes d'intervention sur le marché secondaire de détail (SMIS). Elle a également débloqué, à la même date, 5,8 millions de dollars en faveur du marché au comptant, ainsi que des contrats à court terme de change entre banques.

L'année dernière, la banque centrale avait augmenté la fréquence des ventes en espèces de devises au marché de bureau de changes, à raison de deux à trois fois par semaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :