Afreximbank finance les ambitions africaines de l'égyptien Orascom

 |   |  402  mots
Le siège d'Afreximbank au Caire, en Egypte.
Le siège d'Afreximbank au Caire, en Egypte. (Crédits : DR.)
Afreximbank, la banque panafricaine pour la promotion des exportations africaines, débloque une enveloppe financière pour la compagnie égyptienne Orascom Investment Holding (OIH). L'accord entre les deux entités permettra l'accompagnement de cette dernière dans ses projets africains notamment pour le développement de ses exportations à haute valeur ajoutée.

Afreximbank signe un accord de crédit de 170 millions de dollars en faveur du conglomérat égyptien Orascom Investment Holding (OIH), pour soutenir l'expansion des activités panafricaines du groupe à court et moyen termes. La cérémonie de signature du contrat, ce jeudi 17 janvier, a été présidée par le président de la banque d'investissement africaine, Benedict Oramah. Ce dernier a souligné que l'accord fait partie des efforts consentis par la banque pour promouvoir les investissements intra-africains et la fabrication de produits d'exportation grâce au  mécanisme de financement intra-africain.

Hisser la qualité et le niveau des exportations africaines

Cet accord est ainsi considéré comme une opportunité importante pour les investissements ciblés par OIH dans des entreprises sur l'ensemble du Continent. L'objectif d'Orascom est d'accompagner leur transformation pour accroître leur capacité de production et améliorer la qualité des produits d'exportation en y apportant plus de valeur ajoutée, particulièrement dans le secteur agroalimentaire.

Lire aussi : Egypte : l'Afreximbank débloque 500 millions de dollars pour les exportations vers l'Afrique

 Au niveau égyptien, les projets d'Orascom interviennent parallèlement aux réformes en cours au niveau macroéconomique et qui visent à favoriser une croissance économique sectorielle. Le pays met en priorité des secteurs stratégiques où la création d'emplois et la réduction de la pauvreté ont déjà fait leurs preuves, précise un communiqué d'Afreximbank.

Un partenariat stratégique

Selon le président de la banque d'investissement panafricaine, l'accord vise à mettre en place un partenariat stratégique à long terme entre Afreximbank et Orascom. Il décrit OIH comme l'une des sociétés de portefeuille les plus performantes et les plus diversifiées de la région d'Afrique du Nord, ayant le potentiel d'assister la banque dans l'expansion de ses opérations dans le pays.

«Notre collaboration ouvre le potentiel pour nos deux institutions de renforcer leurs relations et leur coopération mutuelle afin de contribuer de manière significative à libérer le plein potentiel des investissements intra-africains», explique Benedict Oramah.

Sur ce point, le président d'OIH, Naguib Sawiris, a clairement affiché ses ambitions africaines, en insistant sur la nécessité pour le Continent de favoriser le commerce et les investissements intra-africains. Le groupe Orascom souhaite ainsi saisir les opportunités d'investissements dans des pays considérés à haut potentiel comme le Rwanda, le Togo, ou encore le Nigeria et Sao Tomé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :