Côte d'Ivoire : la Standard Chartered Bank lance sa première banque digitale en Afrique

 |   |  409  mots
Standard Chartered est une banque britannique dont le siège social est à Londres. Elle est cotée sur l’indice FTSE 100 de la bourse de Londres et figure parmi les 30 plus grosses capitalisations boursières britanniques.
Standard Chartered est une banque britannique dont le siège social est à Londres. Elle est cotée sur l’indice FTSE 100 de la bourse de Londres et figure parmi les 30 plus grosses capitalisations boursières britanniques. (Crédits : DR.)
Pour faciliter les opérations bancaires en Côte d'Ivoire et «révolutionner» le secteur dans le pays, la Standard Chartered Bank a lancé mercredi dernier sa toute première banque digitale en Afrique. Ce choix de la Côte d'Ivoire se justifie par les performances qu'affiche l'économie du pays.

La Standard Chartered Bank a procédé ce mercredi à Abidjan au lancement de sa toute première banque digitale sur le Continent. «Je suis fier de voir les progrès réalisés [...]  avec les paiements mobiles, nous assistons à ce saut vers la banque digitale en utilisant des réseaux pour avoir des prestations classiques», a déclaré Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement et ministre ivoirien en charge de l'Economie numérique et de la communication, présent à la cérémonie de lancement.

Pour Isaac Foly, le directeur général de la Standard Chartered Bank Côte d'Ivoire, l'implantation de cette banque a pour objectifs de promouvoir l'offre numérique, d'améliorer la culture financière et l'accessibilité aux services financiers en Côte d'Ivoire. Le responsable bancaire a également indiqué que la Banque digitale présente «une multitude d'avantages», dont l'accélération des transactions et l'accélération de ce tous types de solutions, mais surtout l'inclusion financière, une des recommandations à laquelle tient la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO).

Abordant la question du choix porté sur la Côte d'Ivoire, Isaac Foly a expliqué que celui-ci revient aux performances économiques du pays qui, ces dernières années, a réalisé des percées dans le secteur du numérique où il a enregistré un taux de pénétration de plus de 100%. Le banquier a ajouté que les chiffres officiels du pays en matière de mobile money sont convaincants.

10 millions de comptes mobile money

A la fin de 2017, la Côte d'Ivoire comptait en effet quelque 10 millions de comptes mobile money, représentant 40% des 31,8 millions d'abonnements mobiles. Les autorités ivoiriennes indiquent que chaque jour, un volume de près de 17 milliards de francs CFA -soit environ 25,9 millions d'euros- de transactions est effectué via le mobile money dans le pays. De quoi rassurer les dirigeants de la Standard Chartered Bank sur le succès qui attend la banque.

«Ce lancement est une étape clé de notre parcours digital en tant que banque et souligne notre engagement à investir et à croître sur le marché [...]. La digitalisation de l'Afrique reste au cœur de notre stratégie commerciale pour la Région, et nous envisageons d'étendre notre modèle de la Côte d'Ivoire dans les autres marchés au cours des mois à venir», a déclaré Sunil Kaushal, directeur régional Afrique et Moyen-Orient de la Banque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :