Oragroup lève 21,2 milliards dans la zone UEMOA

Le groupe bancaire Oragroup a levé 21,2 milliards de francs CFA (32,3 millions d’euros), soit une sursouscription de 6 %. Ce montant représente la première tranche de l’émission de billets de trésorerie sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).
Binta Touré Ndoye, directrice générale d'Oragroup (DR)
Binta Touré Ndoye, directrice générale d'Oragroup (DR) (Crédits : DR)

La banque basée au Togo a lancé cette opération via un appel public à l'épargne suite à un prêt interbancaire de 20 milliards de francs CFA (30,4 millions d'euros) obtenu en juillet dernier auprès de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).Cette première phase de l'émission devrait être suivie d'une seconde tranche de 15 milliards de francs CFA, prévue pour début 2017.

L'emprunt a une durée de 18 mois et  un taux d'intérêt de 5,75 % brut par an. Ce programme d'émission - agréé par la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et arrangé par les deux sociétés de gestion et d'intermédiation SGI Togo et CGF Bourse - bénéficie d'une garantie à 100 % du Fonds Gari avec l'appui de son principal actionnaire African Guarantee Fund (AGF) créé par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Extension des activités vers les PME

Binta Touré Ndoye, la directrice générale d'Oragoup a salué la confiance renouvelée des différents acteurs et investisseurs de la sous-région à l'opération menée par son groupe bancaire. Cette confiance « confirme la solidité de notre modèle et le potentiel de croissance du groupe ».

"Ces nouvelles marges de manœuvre vont nous permettre d'investir dans l'extension de notre réseau Orabank et des services à notre clientèle, les particuliers et les PME principalement. Cette synergie entre une banque à vocation panafricaine et les investisseurs régionaux est un motif de satisfaction car elle contribue au développement d'un secteur financier ouest-africain capable de financer nos économies », a commenté Binta Touré Ndoye

La holding Oragroup est présente dans cinq pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale, possède des filiales dans douze pays répartis sur quatre zones monétaires. En 2015, le produit net bancaire d'Oragroup, basé à Lomé, a grimpé de 16% et s'est chiffré à 94,2 milliards de francs CFA ( soit 143,6 millions d'euros).

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.