Financement des PME au Sénégal : la BNDE et la SID signent une convention de 8 millions d'euros

En marge des journées annuelles de la Banque islamique de développement (BID), la Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) et la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SID) ont signé cette fin de semaine à Marrakech au Maroc une convention de financement de l'ordre de 8 millions d'euros. Les fonds devraient servir à appuyer le secteur privé sénégalais.
(Crédits : Shutterstock)

Pour financer des projets liés à l'acquisition de biens et matériels d'équipement des PME-PMI au Sénégal, la Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) et la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SID), une filiale de la Banque islamique de développement (BID), ont procédé en cette fin de semaine à la signature d'une convention de 8 millions d'euros à Marrakech au Maroc. Selon les sources officielles, ce financement est destiné à un programme de la BNDE visant à contribuer au renforcement des activités du secteur privé au Sénégal afin de le rendre plus compétitif.

Lire aussi : La BID annonce 1000 milliards de dollars pour les projets stratégiques de ses pays membres

Spécialisée dans le développement économique, la BNDE a accordé depuis sa création des financements islamiques au secteur privé à travers le continent. Ainsi, assiste-t-elle techniquement dans le même cadre, des institutions privées et le gouvernement sénégalais pour leur développement.

Rappelons qu'au cours de ses cinq ans d'exercice au Sénégal, la banque a eu à financer plus de 1.800 PME-PMI avec la création de plus 8.000 emplois dans les 10 régions du Sénégal.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.