Aérien : la polémique enfle autour de Ryanair qui impose un test d’Afrikaans aux Sud-africains sur ses vols européens

La compagnie aérienne irlandaise impose un test d’Afrikaans –une langue longtemps identifiée comme celle de l’apartheid- aux Sud-africains voyageant vers le Royaume-Uni en provenance des villes européennes. La polémique ne désenfle pas.

2 mn

(Crédits : WOLFGANG RATTAY)

« Le voyageur qui s'exprime en Afrikaans est admis à bord. Au cas contraire, ce dernier reste au sol ». C'est à cela que se résume la nouvelle règle mise en place par Ryanair sur ses vols à destination du Royaume-Uni, en provenance des villes européennes et applicable aux détenteurs du passeport sud-africains depuis quelques jours. En effet, ces voyageurs sont soumis à un questionnaire écrit dans cette langue parlée par seulement 12% des Sud-africains, propre à la communauté blanche et renvoyant dans l'imaginaire collectif à l'époque de l'apartheid.

Pour justifier sa règle, Ryanair dit se conformer aux exigences du gouvernement britannique en limitant l'accès au territoire aux détenteurs de faux passeports sud-africains dont il y aurait eu, selon le staff, une prolifération récemment. « S'ils ne sont pas en mesure de remplir ce questionnaire, ils se verront refuser le voyage et bénéficieront d'un remboursement complet », a déclaré un porte-parole de la compagnie low cost, rapporte Reuters.

« Ce n'est pas une exigence du gouvernement britannique »

En Afrique du Sud et au sein de sa diaspora, la polémique ne désenfle pas. Sur les réseaux sociaux, les pouvoirs publics sont interpellés depuis vendredi dernier. Dans une sortie médiatique rapide, la représentation diplomatique du Royaume-Uni à Pretoria a désavoué Ryanair : « Ce n'est pas une exigence du gouvernement britannique », a-t-elle déclaré sur Twitter, ajoutant que les informations sur les conditions requises pour l'entrée au Royaume-Uni pour les détenteurs d'un passeport sud-africain sont disponibles sur la plateforme en ligne du gouvernement.

Ryanair est la plus grande compagnie aérienne européenne en nombre de passagers, au nombre d'environ 150 millions par an. Sur le continent africain, le transporteur low cost n'est actif que sur quelques rares destinations notamment au Nord du continent (Maroc). Ryanair n'opère pas en provenance et à destination d'Afrique du Sud, mais la diaspora sud-africaine est très présente sur ses vols.

Un test qui fait débat

Cette polémique nourrit le débat autour du contrôle des documents de voyage sud-africains, mais aussi des questions de discrimination, etc. Le département sud-africain des affaires intérieures qui sensibilise les citoyens contre la production de passeports frauduleux, a promis de s'exprimer sur le test linguistique de Ryanair.

2 mn

ConnectLive54 - Comment révolutionner les PPP pour l'essor économique du Congo ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.