Le Mozambique et le Zimbabwe libéralisent leur espace aérien

 |   |  153  mots
(Crédits : DR)
Le Mozambique et le Zimbabwe ont signé cette semaine un accord autorisant leurs deux compagnies aériennes nationales à desservir n'importe quelle destination de l'autre pays. L'accord, paraphé par le ministre des Transports et des Communications du Mozambique, Carlos Mesquita et Joel Matiza, son homologue zimbabwéen, libéralise ainsi l'espace aérien des deux Etats.

Depuis jeudi dernier, Linhas Aéreas du Mozambique et Air Zimbabwe peuvent donc désormais chacune desservir sans restriction, toutes les destinations de l'autre pays.
« L'accord permettra aux deux pays d'effectuer des vols sans limites », a expliqué João Abreu, le directeur exécutif de l'Institut de l'aviation civile du Mozambique.

Par ailleurs, poursuit-il, ce accord est en conformité avec l'initiative du marché unique du transport aérien africain (MUTAA), qui prévoit la libéralisation totale de l'espace aérien sur le Continent. Le projet cher à l'Union Africaine est d'ailleurs inscrit parmi les priorités de son Agenda 2063.

Du côté de Maputo, cet accord avec le Zimbabwe n'est pas le seul et l'on compte visiblement profiter de cette politique de ciel ouvert. Le patron de l'aviation civile mozambicaine l'a d'ailleurs confirmé, des accords similaires avec d'autres pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) ont été signés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :