Rwanda-Tanzanie : un projet de ligne ferroviaire déjà sur les rails

Les autorités tanzaniennes et rwandaises se sont entendues le week-end dernier sur la construction d'une ligne ferroviaire de 400 km qui reliera à terme le Rwanda au port de Dar es-Salaam. Les travaux de la future infrastructure seront pris en charge par les deux pays.
A terme, la future ligne ferroviaire de 400 kilomètres reliera le port sec d'Isaka en Tanzanie à Kigali au Rwanda.
A terme, la future ligne ferroviaire de 400 kilomètres reliera le port sec d'Isaka en Tanzanie à Kigali au Rwanda. (Crédits : Reuters)

Bientôt une ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Rwanda. Les deux pays ont convenu dimanche dernier de construire une ligne ferroviaire de 400 kilomètres de long allant d'Isaka à Kigali. Ce projet infrastructurel s'inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es-Salaam, sur l'océan Indien.

D'après les autorités des deux pays, les échanges continueront entre les deux parties afin que ce projet devienne assez vite une réalité. «Nous avons demandé aux ministres des Affaires étrangères des deux pays de se rencontrer la semaine prochaine en vue de se pencher sur les modalités du financement», a indiqué le président tanzanien, John Magufuli. S'exprimant face à la presse au sortir d'un entretien avec le président rwandais Paul Kagamé, le président tanzanien a expliqué que le vœu des deux pays est que le projet puisse être lancé dans les quelques mois à venir.

«Nous allons, durant l'année en cours, procéder au lancement des travaux de construction [...] Nous souhaitons que la le chantier des travaux puisse démarrer immédiatement, du fait que les études de faisabilité et les autres préparatifs sont déjà terminés», a souligné le chef d'Etat tanzanien.

Sur le volet du financement, John Magufuli a ajouté que la Tanzanie et le Rwanda se partageront le coût global du projet. Les deux pays devraient bientôt lancer les demandes de prêts pour boucler le financement. «Le président Kagamé et moi-même sommes d'accord pour rechercher des prêts en vue d'accélérer la construction de la ligne ferroviaire», a confié Magufuli.

Visées d'intégration régionale

Pays enclavé de l'Afrique de l'Est ne disposant pas de voie ferrée, le Rwanda devra, avec cette future ligne, avoir plus facilement accès au port de Dar es Salaam en Tanzanie et ainsi intensifier ses échanges commerciaux avec les autres pays.

Pour sa part, le président Magufuli a souligné que la future ligne ferrée permettra également d'accroître les échanges commerciaux avec l'Est de la République démocratique du Congo et les pays de la Communauté d'Afrique de l'Est. Le projet de la ligne ferroviaire Isaka-Kigali pourrait ainsi rivaliser avec une infrastructure similaire, celle en construction au Kenya et qui reliera l'Ouganda au Rwanda, notamment, au plus grand port de l'Afrique de l'Est, à Mombassa.

COP 27 : L'Afrique face à l'urgence climatique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 20/01/2018 à 7:16
Signaler
c'est un projet à soutenir et va donner un ouf de développement dans la région

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.