Hôtellerie : Marriott s’implante au Liberia et élargit son empreinte au Maroc et au Ghana

 |   |  415  mots
(Crédits : Heinz-Peter Bader)
Le Forum de l'investissement hôtelier africain qui s’est tenu à Marrakech les 7 et 8 février a été l’occasion pour les grands groupes hôteliers de dévoiler leurs projets en Afrique. Après Radisson, Marriott annonce son implantation au Liberia et renforce son empreinte dans le luxe au Maroc, ainsi qu’au Ghana où un nouvel hôtel haut standing ouvrira ses portes en 2023 à proximité de l’aéroport d’Accra.

En 2020, Marriott fera son entrée effective sur le marché libérien avec l'entrée en service du Four Points by Sheraton Monrovia, un établissement hôtelier franchisé érigé « au cœur du quartier central des affaires de Monrovia, à proximité de bâtiments gouvernementaux et ministériels clés, de locaux diplomatiques... », précise la firme américaine dans un communiqué. Un positionnement clair pour le tourisme d'affaires qui nourrit de plus en plus l'appétit des investisseurs hôteliers en Afrique.

Un 2ème pied dans le luxe au Maroc

La firme s'engage également pour un encrage plus profond en Afrique de l'Ouest avec l'ouverture en 2023 d'un hôtel - Residence Inn par Marriott Aéroport Accra Kotoka- dans le quartier résidentiel de l'aéroport d'Accra au Ghana, ainsi que la mise en service en 2024 d'un hôtel de luxe à Marrakech -The St. Regis Marrakech Resort-.La deuxième signature luxe de Marriott, dont la première devrait être inaugurée cette année dans la capitale du royaume: Ritz-Carlton Rabat.

« L'ensemble des pays d'Afrique du Nord et de l'Ouest continuent de nous offrir d'immenses possibilités d'améliorer et de diversifier notre portefeuille sur le continent », a déclaré Jérôme Briet, directeur du développement Moyen-Orient et Afrique chez Marriott International, soulignant que ces trois nouveaux business ancrent davantage « le fondement de notre développement qui résulte de notre présence de longue date en Afrique, de la confiance des propriétaires envers Marriott International et de notre portefeuille attrayant composé de diverses marques. »

Bataille sur le marché africain

Les accords liés à la construction et gestion de ces trois établissements ont été signés lors du Forum de l'investissement hôtelier africain (FIHA) qui s'est tenu à Marrakech les 7 et 8 février à Marrakech. Une tradition annuelle à laquelle se sont prêtés plusieurs groupes dont Radisson qui a déjà fait l'annonce publique de ses ambitions sur le continent.

Actuellement, les hôteliers mondiaux se livrent une véritable bataille sur le marché africain en termes d'investissements et de projets, ne ménageant parfois aucun effort pour innover et se démarquer, comme le français AccorHotels qui est allé jusqu'à lancer, l'été dernier, un fonds dédié. D'ailleurs au Ghana, Marriott va devancer AccorHotels qui y ouvrira son premier Pullman en 2021.

Au Nord et l'Ouest du Continent, deux sous-régions stratégiques pour l'hôtelier américain , Marriott devrait compter au total pas moins de 236 hôtels d'ici 2023.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :