Tunisie : l’industrie touristique a repris des couleurs en 2017

 |   |  296  mots
(Crédits : Reuters)
Durement paralysée par les attaques terroristes de 2015, l’industrie touristique tunisienne se rétablit. Le nombre de touristes étrangers en Tunisie a augmenté de 23% en 2017 par rapport à l'année précédente, selon les données officielles.

En Tunisie, le secteur du tourisme commence à sortir du creux de la vague, deux ans après l'attentat perpétré dans la station balnéaire de Sousse qui avait provoqué la mort de 38 touristes. Le nombre de visiteurs étrangers dans le pays a augmenté de 23% en 2017 par rapport à l'année précédente, selon les données officielles.

Selon toujours les données fournies par le gouvernement, au total 6,731 millions de touristes ont visité ce pays d'Afrique du Nord jusqu'au 20 décembre. Le nombre de touristes européens a augmenté de 19,5%. Parmi ces visiteurs, 45,5% sont français et 40,8% sont allemands, précise la même source. Et l'île de Djerba, située sur la côte tunisienne et connue pour ses belles plages méditerranéennes est la destination la plus attractive du pays.

Bouffée d'air frais

Quant aux revenus générés cette année par le tourisme en Tunisie, ils ont augmenté de 16,3% pour s'établir à 2,69 milliards de dinars soit 1,09 milliard de dollars, selon les même données. Mais les niveaux de 2010 où le secteur du tourisme était encore en plein boom, sont loin d'être atteints. En 2010, les recettes touristiques de la Tunisie avaient atteint un record de 3,5 milliards de dinars, avec près de 7 millions de touristes en visite. Mais il n'empêche que cette reprise est perçue comme une bouffée d'air frais pour le gouvernement tunisien qui prévoit d'augmenter les impôts à partir de 2018 dans le cadre des réformes convenues avec le Fonds monétaire international en échange d'un prêt. Le tourisme représente environ 8% du produit intérieur brut de ce pays du Maghreb et l'industrie touristique fournit des milliers d'emplois et constitue une source clé de devises pour la Tunisie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :