Kenya : Tuskys cherche à lever des fonds pour payer ses fournisseurs

 |   |  323  mots
(Crédits : DR.)
Le n°2 kényan du commerce de détail cherche un investisseur stratégique, alors que ses dettes envers ses fournisseurs s'accumulent.

La chaîne de supermarchés kényane Tuskys cherche un investisseur stratégique avant la fin du mois pour lever des fonds, a déclaré ce lundi 20 juillet l'Autorité de la concurrence du Kenya, après avoir demandé au groupe de régler plus de 25 millions de dollars de factures de fournisseurs.

Le secteur de la vente au détail a vu deux grandes chaînes de supermarchés s'effondrer ces dernières années, tandis que le franchisé de Carrefour, Majid al Futtaim, est entré sur le marché et est devenu le troisième plus grand détaillant du Kenya en quatre ans seulement.

Tuskys, avec 53 magasins, est le deuxième plus grand détaillant du Kenya derrière Naivas. Le mois dernier, l'Autorité de la concurrence du Kenya (CAK) a ordonné à Tuskys de régler des factures de fournisseurs d'une valeur de 2,77 milliards de shillings (26 millions de dollars), en vertu des nouvelles règles visant à protéger les fournisseurs contre les retards.

Un investisseur avant le 31 juillet !

Tuskys, qui n'a pas révélé le montant qu'il lui restait à honorer, a renégocié les conditions de ses facilités de crédit, en étant en pourparlers avec les fournisseurs pour maintenir ses magasins en stock, a déclaré le CAK.

« Les actionnaires de Tuskys ont fait savoir qu'ils étudiaient également d'autres options de financement, notamment la recherche d'un investisseur stratégique d'ici le 31 juillet 2020 », a déclaré CAK dans un communiqué.

CAK a déclaré qu'il se prononcerait dans les deux semaines sur toute proposition d'investissement de Tuskys, accélérant ainsi un processus qui prend généralement des mois. Le régulateur a approuvé la proposition de Tuskys d'apurer les dettes des fournisseurs dans les quatre prochains mois.

« L'autorité procède à des contrôles de conformité sur une base hebdomadaire pour s'assurer du respect du plan de règlement des dettes présenté », a déclaré la CAK.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :