Distribution : Unilever signe un accord de 830 millions de dollars pour accélérer sa croissance en Afrique du Sud

 |   |  245  mots
(Crédits : DR)
Le marché sud-africain est très précieux pour Unilever. Le géant anglo néerlandais de la distribution annonce un accord de 830 millions de dollars avec la société d’investissement sud-africain Remgro. Objectif : accélérer sa croissance au niveau local.

C'est un deal donnant-donnant que vient de conclure Unilever avec un ses partenaires historiques sur le marché sud-africain. Le géant anglo-néerlandais a signé un accord de 11 milliards de rands -soit environ 830 millions de dollars- avec la société d'investissement sud-africaine Remgro en vue d'accélérer sa croissance, annonce-t-il dans un communiqué de presse publié sur son site web.

Concrètement, Unilever rachète la participation minoritaire de 25,50% de Remgro dans sa filiale sud-africaine (Unilever SA) pour 4,9 milliards de rands (371 millions de dollars) et cède à la société d'investissement ses activités de spreads en Afrique australe pour 7 milliards de rands (environ 530 millions de dollars). Pour rappel, ces activités regroupent les marques de margarines jusque-là distribuées par la firme anglo-néerlandaise dans la sous-région à savoir Flora, Stork et Bertolli.

Pour Unilever, cet accord lui permettra de recentrer sa présence sur le marché sud-africain.

« Unilever Afrique du Sud est une entreprise bien positionnée pour une croissance durable à long terme. En nous donnant la pleine propriété de l'entreprise, cette transaction signifie que nous sommes mieux placés pour accélérer cette croissance », a déclaré, Luc-Olivier Marquet, vice-président exécutif de la filiale sud-africaine.

Le groupe anglo-néerlandais concrétise ainsi un projet de vente de ses activités de spreads annoncé depuis avril dernier. Bien que celles-ci soient rentables, elles n'arrivaient pas à porter globalement les résultats de l'entreprise dans la sous-région d'Afrique australe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :