Des tricycles qui roulent au solaire en Côte d’Ivoire

 |   |  272  mots
(Crédits : DR.)
À Jacqueville, en Côte d'Ivoire, les habitants effectuent leurs déplacements en voiturettes qui sont en fait des tricycles rapides, pratiques et propres parce qu'alimentés à l'énergie solaire.

Ainsi, Jacqueville est la première ville de Côte d'Ivoire à utiliser un moyen de transport vert en expérimentant les tricycles solaires. Et si l'expérience s'avère concluante, il se pourrait bien que ce mode doux et intelligent finisse par remplacer les vieux véhicules de transports traditionnellement utilisés par les 30 000 habitants du territoire. Depuis toujours en effet, ces derniers sont habitués à se déplacer en « taxi-brousse » afin de parcourir les 60 kilomètres qui séparent Jacqueville de la capitale d'Abidjian. Un moyen de locomotion, polluant pour le moins, bruyant et finalement assez peu sécuritaire.

Un transport plus vert et plus fiable

Ambitionnant d'être la première cité écologique de Côte d'Ivoire, Jacqueville s'est donc dotée de voiturettes à trois roues qui affichent la particularité d'avoir sur leur toit des panneaux solaires. Ces derniers leur permettent de recharger 6 batteries de 12 volts, pour une autonomie moyenne de 140 kilomètres. Du côté de la population, l'arrivée de ces tricycles intelligents est évidemment très bien perçue. Les habitants de Jacqueville semblent avoir adopté ce nouveau service qui coûte 0,15 euro la course. Le trajet est donc plus vert, plus fiable, plus rapide et, cerise sur le gâteau : moins cher ! En effet, le bon vieux « taxi-brousse », lui, propose les mêmes prestations à 0,30 euro ! Une solution durable proposant deux sièges de deux places se faisant face. Plus besoin d'attendre comme à l'accoutumée que le taxi se remplisse pour démarrer ! Une offre qui améliore résolument la mobilité de la population et qui devrait prochainement s'étendre à d'autres villes de Côte d'Ivoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :