À Tozeur, la première centrale solaire de Tunisie

 |   |  258  mots
(Crédits : DR.)
Après un retard de plusieurs mois, la première centrale électrique photovoltaïque de Tozeur, au sud de la Tunisie, près de la frontière algérienne, a enfin été mise en service. Un important projet pour le pays qui a débloqué pour cela une enveloppe de l'ordre de 11,5 millions d'euros.

Consciente de l'enjeu que représente sa sécurité énergétique, la Tunisie place sa politique d'intégration progressive des énergies renouvelables (EnR) dans le mix énergétique comme un axe prioritaire de développement.

D'une puissance de 10 MW, la nouvelle centrale solaire de Torzeur va permettre à la Tunisie de réduire de 8,7 millions de tonnes ses émissions de CO2 chaque année. D'une superficie de 20 hectares, cette toute nouvelle infrastructure permettra la production d'environ 14% de la consommation annuelle de la région en électricité.

Un premier pas

Un premier pas pour le pays qui aujourd'hui ne peut se targuer que d'une faible part d'énergies renouvelables dans son mix énergétique, qui ne représentent actuellement que 3% de la production d'énergie du pays. La Tunisie saisit donc le coche d'une baisse généralisée des technologies solaires photovoltaïques pour s'inscrire dans un nouvel élan d'autant qu'il s'agit d'un territoire où le soleil ne manque pas. Bien sûr, elle ne compte pas s'arrêter là, et projette bientôt de produire 30% de son électricité en énergies renouvelables, dont 50% via l'énergie solaire.

C'est ainsi qu'en avril dernier, le ministère de l'Industrie et des PME a donné son accord de principe à dix autres projets privés de production d'électricité à partir de l'énergie solaire photovoltaïque.

La Tunisie souhaite résolument s'inscrire dans les pas d'autres pays qui ont réussi avec succès à franchir le pas de l'indépendance énergétique grâce aux EnR à l'instar du Costa-Rica ou encore du Portugal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :