Énergie : le haut potentiel du fleuve Congo

 |   |  265  mots
(Crédits : DR.)
Fleuve d'Afrique centrale, le Congo prend sa source sur les hauts plateaux et se jette dans l'océan Atlantique. Après le Nil, le Congo est le second plus long fleuve d'Afrique...

Avec un débit de 42 000 m3/seconde, le fleuve Congo dispose d'un impressionnant potentiel. A lui seul, il pourrait permettre d'alimenter tout le pays en électricité et au-delà toute l'Afrique Centrale... Mais jusqu'ici, les barrages construits au siècle dernier ne sont pas parvenus à fournir suffisamment d'énergie pour permettre aux habitants de profiter de l'électricité. Si le secteur joue un rôle résolument essentiel dans le cadre du développement économique de la République démocratique du Congo, reste que trop nombreuses sont encore les populations à s'éclairer à la bougie.

Améliorer les conditions de vie des habitants

De fait, il devient prégnant de favoriser un meilleur accès à l'électricité et plus particulièrement encore dans les zones rurales. C'est pourquoi la République démocratique du Congo souhaite construire cinq nouveaux barrages sur des affluents du fleuve Congo, et enfin exploiter toute sa potentialité. Un projet très important pour le territoire, et par ailleurs, tenu pour être l'un des dix projets exemplaires de transformation pour l'Afrique, selon le G20 et les banques de développement.

De l'électricité à profusion

A terme, ces installations pourraient permettre de produire près de 44 000 MW au total, sous forme d'énergie renouvelable... Pour la RDC, l'hydroélectricité représente le choix le plus intelligent tant pour préserver l'environnement que réduire le recours aux énergies fossiles. Si ces opérations se concrétisent, il y aurait de l'énergie pour les populations locales, et même du surplus pour les pays voisins. A quand un fleuve Congo qui éclairera l'Afrique ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :