En Tanzanie, des ressources énergétiques inexploitées

 |   |  240  mots
(Crédits : Kucherav / Fotolia)
Tandis que la biomasse demeure la principale source d'énergie en Tanzanie (environ 90% de l'énergie produite), le pays tente de moderniser ses infrastructures et de se tourner vers les énergies renouvelables. Néanmoins, à l'heure actuelle, la biomasse représente toujours la quasi-totalité des sources d'approvisionnement, notamment au travers d'une forte consommation de bois comme combustible.

Un retard considérable

À l'heure actuelle, la plupart des ressources énergétiques de la Tanzanie sont largement sous-exploitées, avec moins de 10 % de la population du pays ayant accès à l'électricité. C'est la compagnie nationale d'électricité Tanzania Electric Supply Company (Tanesco) qui est responsable de 98 % de l'électricité produite, principalement grâce aux barrages de Kihansi et Kidatu.

Néanmoins, le pays a pris beaucoup de retard quant à son développement en matière de structures alternatives à la biomasse et au pétrole : à ce jour, seuls 400 des 3 800 MW d'énergie hydroélectrique théoriquement disponibles sont effectivement construits.

Quant à l'énergie thermique, la Tanzanie s'appuie sur des importations de pétrole lourd ainsi que l'exploitation du gisement de gaz de Songo Songo, connecté à la centrale de Dar es-Salaam.

Lire aussi : Géothermie : la Tanzanie s'investit dans le projet de Ngozi

Les énergies renouvelables au cœur des enjeux

Le charbon, le pétrole et l'hydroélectricité demeurent les principales sources d'énergie commerciales de la Tanzanie. Et depuis quelques années, les énergies renouvelables sont au cœur des discussions et des investissements dans le pays : selon un rapport sur ce sujet, 160 milliards de dollars d'investissements seraient nécessaires en Tanzanie pour faire de ce secteur encore sous-exploité une réalité.

Et pour aller plus loin et espérer pouvoir disposer d'infrastructures à l'horizon 2050, ce sont 310 milliards de dollars qui devraient être investis dans le secteur des énergies renouvelables.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :