West Africa Power Summit 2019  : maitriser les énergies renouvelables

 |   |  238  mots
(Crédits : © scullery - Fotolia)
Le troisième West Africa Power Summit (Sommet ouest-africain de l'Énergie) s'ouvre ce lundi jusqu'à jeudi, à Dakar. Organisé par le gouvernement du Sénégal, SENELEC, la société nationale d'électricité du Sénégal et l'Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER), il se concentrera sur le développement des énergies renouvelables en Afrique de l'Ouest.

Un troisième sommet rassemblant les principaux acteurs du secteur

Le troisième West Africa Power Summit, à destination des professionnels du secteur de l'énergie, va permettre de rassembler les principaux décideurs de la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) autour de thématiques liées au développement de l'électrification, mais également au recours grandissant aux énergies renouvelables.

Le West Africa Power Summit est organisé autour de différentes conférences et réunions en tête-à-tête ou privées ainsi que de séances de travail spécifiques. Parmi les participants, des investisseurs et régulateurs pourront aller à la rencontre de ministres ainsi que de représentants des compagnies publiques d'énergie et sociétés privées du secteur.

Le West Africa Power Summit 2019 s'attardera sur l'Off Grid/On Grid

Ce troisième sommet s'ouvrira sur un discours de Makhtar Cisse, directeur général de SENELEC et aura comme sujet principal les projets Off Grid/On Grid dans la CEDEAO (connexion ou non des installations au réseau électrique). Son but premier ? Permettre de créer des liens entre les leaders gouvernementaux de chaque pays ainsi que les décisionnaires locaux du secteur de l'énergie.

Parmi les thèmes qui seront évoqués, on peut notamment citer : le charbon propre, les technologies solaires, éoliennes et géothermiques, ou encore la transmission et la distribution d'électricité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :