La région Hauts-de-France s'engage pour l'énergie en Afrique

 |   |  308  mots
(Crédits : Pixabay)
Quelques mois après avoir été la première région à signer une convention de partenariat avec l'association de Jean-Louis Borloo, Énergies pour l'Afrique, les Hauts-de-France poursuivent leur engagement en faveur du Continent avec un Forum Régional des acteurs de l'énergie.

Conscient de la situation urgente en Afrique, avec 650 millions d'habitants qui n'ont toujours pas accès à l'énergie et aux bénéfices qu'elle procure en matière de santé, d'éducation ou d'emploi, la région Hauts-de-France s'implique fortement dans le soutien au développement du secteur sur le Continent. Pour la région, l'objectif est double : s'affirmer en leader européen du déploiement de projets en Afrique et valoriser le savoir-faire industriel des entreprises locales en la matière.

Une région pionnière

Première étape, la signature, en juin 2017, du plan « paix-énergie-croissance » porté par l'ancien ministre Jean-Louis Borloo à travers son association Énergies pour l'Afrique. Ce partenariat inédit fait de la région une pionnière et le chef de file en Europe pour la mise en œuvre des actions du plan qui vise à booster l'accès à l'énergie pour les Africains d'ici 2025.

Le 12 octobre dernier, Lille a également accueilli le premier Forum régional des acteurs de l'énergie pour l'Afrique. L'occasion, à travers rencontres et débats, de mobiliser l'ensemble des intervenants du secteur (entreprises, chercheurs, organismes de formation, collectivités, etc.) autour des problématiques spécifiques du Continent.

60 entreprises intéressées

Avec une filière des réseaux électriques qui compte pas moins de 740 entreprises et 24 300 salariés, la région Hauts-de-France fait partie des leaders français dans le domaine. Les enjeux énergétiques africains offrent donc une belle opportunité pour le déploiement international de ces savoir-faire. Lors du Forum, 60 établissements ont montré leur intérêt pour cette démarche. Certaines start-up créées dans la région, comme Station Energy, ont même déjà réussi des actions en implantant un kiosque à énergie au Sénégal et en Côte d'Ivoire. De quoi donner des idées aux forces vives des Hauts-de-France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :