Tanzanie : quand les zones rurales s'électrifient

 |  | 281 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Capture d’écran)
En Tanzanie, des projets d'électrification rurale contribuent à l'intégration d'habitants éloignés des infrastructures nécessaires.

Dans ce cadre, deux opérations ont même été récompensées lors du Forum d'investissement pour l'électrification rurale (ARE) qui s'est tenu en mars dernier. Ainsi Rift Valley Energy a reçu les honneurs pour son projet hydroélectrique novateur de 4 MW... mais aussi son réseau d'électrification rurale de 300 km dans les régions de Mufindi et Kihansi fournissant de l'énergie verte. Il y a aussi la société Ensol Tanzania qui s'est vue glorifier pour son projet de micro-réseau hybride solaire de 48 kW qui permet de fournir de l'électricité à plus de 3 000 résidents de Mpale village et ses environs.

En Tanzanie, 35 millions de personnes sur les 50 millions que compte le pays, ont désormais accès à l'électricité. Cela porte le taux d'électrification du pays à 67,5%, soit une très nette progression par rapport aux 40% enregistrés en 2015. Mais si le taux d'électrification urbain est de 97,3%, celui d'électrification rurale demeure moindre : 49,5%. Pour autant, la Tanzanie n'a pas à rougir de sa situation vu ses bons résultats obtenus grâce à la mise en place d'un programme de développement de son réseau électrique ambitieux.

Le gouvernement, en effet, est fortement engagé dans le développement du secteur énergétique ce qui a d'ailleurs permis de faire augmenter le taux d'électrification national de 30% en deux ans.

Actuellement, la capacité installée du réseau électrique est de 1 263,6 MW (dont 615 MW pour le gaz, 567,7 MW pour l'hydroélectricité, 70,4 MW pour le diesel et 10,5 MW pour la biomasse). En outre, la Tanzanie, avec 85,62% d'énergie produite à partir de sources renouvelables, a le mix énergétique classé cinquième plus écologique au monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :