Pétrole : en Angola, Total démarre la production du site offshore Zinia Phase 2

Situé à environ 150 kilomètres des côtes angolaises, Zinia Phase 2 représente des ressources estimées à 65 millions de barils de pétrole. Avec le forage de neuf puits, le volume de la production devrait atteindre quelque 40 000 barils de pétrole par jour mi 2022.

1 mn

Les réserves prouvées et probables de Pazflor, un des plus grands projets pétroliers jamais réalisés en eaux profondes. sont estimées à 590 millions de barils.
Les réserves prouvées et probables de Pazflor, un des plus grands projets pétroliers jamais réalisés en eaux profondes. sont estimées à 590 millions de barils. (Crédits : Total)

Total, opérateur du bloc 17 en Angola, et l'Agence nationale angolaise du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG) viennent d'annoncer le démarrage de la production de Zinia Phase 2, projet à cycle court raccordé au FPSO existant de Pazflor (Floating Production Storage and Offloading , l'unité flottante de production, de stockage et de déchargement).

Ce projet comprend le forage de neuf puits, dont la production atteindra 40 000 barils de pétrole par jour mi 2022. Situé à environ 150 kilomètres des côtes angolaises, par des profondeurs d'eau allant de 600 à 1 200 mètres, Zinia Phase 2 représente des ressources estimées à 65 millions de barils de pétrole.

Total en Angola Total est présent en Angola depuis 1953, où le Groupe emploie aujourd'hui quelque 1 500 collaborateurs dans les branches de l'Exploration-Production, du Marketing & Services et du Trading-Shipping.

En 2020, la production du groupe français s'est établie à environ 212 000 barils équivalent pétrole par jour sur deux blocs opérés (17 et 32) et sur les actifs non opérés 0, 14, 14K, et Angola LNG. Total est le premier opérateur pétrolier du pays, avec près de 45 % de la production de pétrole opérée. Total opère également plusieurs blocs en phase de pré-développement dans le bassin du Bas-Congo, à Chissonga ainsi que dans le bassin de la Kwanza acquis en 2020.

Fin 2020, Total a signé avec le ministère angolais de l'Energie, au travers de Total Eren, un protocole d'accord pour la construction et l'exploitation d'une centrale solaire en Angola d'une capacité de 35 MWp, avec ses partenaires Greentech - Angola Environment Technology et la compagnie nationale Sonangol.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.